Pause
Read
CEA vacancy search engine

Stage Master 2 / école d'ingénieur - Détecteur pour la tomographie spectrale H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18217  

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage Master 2 / école d'ingénieur - Détecteur pour la tomographie spectrale H/F

Sujet de stage

Nouveaux algorithmes de correction du partage de charge pour détecteurs pour la tomographie à rayons X

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Le stage proposé se situe dans le contexte du développement d’une nouvelle technologie de détecteurs résolus en énergie pour la tomographie RX spectrale. Cette modalité émergente d’imagerie médicale utilise l’information contenue dans les différents niveaux d’énergie fournis par le détecteur pour reconstruire la composition des tissus imagés. La qualité de cette reconstruction dépend toutefois des performances spectrales du détecteur. Or ces dernières sont limitées par les empilements induits par les très forts taux de comptage rencontrés dans l’application et par le phénomène de partage de charge. Il est possible de corriger ce dernier en sommant l’amplitude des signaux induits sur deux pixels voisins. Cependant, à haut flux, il existe une probabilité croissante que plusieurs photons incidents interagissent simultanément dans des pixels voisins, entraînant des coïncidences accidentelles. De ce fait, l’efficacité de la correction dépend du flux de rayons X incidents, mais aussi de l'algorithme de partage de charge.

L'objectif de cette étude est d'évaluer les performances spectrales du détecteur en fonction du flux pour différentes tailles de pixels et plusieurs algorithmes de correction de partage de charge. Le stagiaire proposera, implémentera et testera des nouveaux algorithmes de correction optimisés afin de limiter l’impact des coïncidences fortuites. L’étude sera effectuée dans un premier temps par simulation puis sur un banc expérimental avec un détecteur prototype. Dans les deux cas, l’amélioration de la réponse du détecteur sera évaluée à différents flux de photon en utilisant des critères de performances représentatifs de l’application finale.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Python

Profil du candidat

Le candidat devra avoir une formation d’ingénieur et/ou Master 2 de physique avec des compétences en instrumentation et en physique des interactions matière-rayonnement. Il devra montrer une bonne maîtrise des langages et logiciels de calcul scientifique (ex: Python, Matlab…) et un goût pour l’expérimentation.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Université / Ecole d'ingénieur

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022