Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

Connexion à l'espace candidat





S'inscrire Je me crée un espace candidat

Vous n'avez pas encore votre propre espace candidat. Créez-le en cliquant ici.
Un souci ? Contactez-nous à
admin-poem@cea.fr

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Application de la décomposition de l'opérateur de rayonnement en valeurs singulières à la caractérisatio


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-4586-753  

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Intitulé de l'offre

Application de la décomposition de l'opérateur de rayonnement en valeurs singulières à la caractérisatio

Contrat

Stage

Sujet de stage

Application de la décomposition de l'opérateur de rayonnement en valeurs singulières à la caractérisation électromagnétique d'objets 3D

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Ce stage s'inscrit dans les études de base menées par le CEA-CESTA dans le domaine de l'électromagnétisme et de la furtivité RADAR. Des codes numériques permettent de calculer, en régime harmonique, le champ électromagnétique lointain rayonné ou diffracté par un objet conducteur revêtu de matériaux et situé dans le vide. On peut simplifier le problème en modélisant les matériaux par une condition d'impédance écrite sur la surface S de l’objet. Les composantes tangentielles sur S des champs électrique et magnétique (notées J et M) sont alors solutions d'une équation intégrale prescrite sur S. Le champ lointain est calculé dans un domaine angulaire d'observation donné en appliquant l'opérateur de rayonnement à J et M. La matrice de cet opérateur discrétisé est décomposée en valeurs singulières (SVD: Singular Value Decomposition) : on obtient ainsi des bases pour J et M, ainsi que pour les champs lointains qu'ils engendrent dans le domaine angulaire d'observation. Objectif du stage: On s’attachera dans un premier temps à réduire le temps calcul et la taille mémoire requis par la SVD. Puis on s’intéressera aux applications possibles de cette technique. Citons par exemple l’étude de l’influence sur le champ lointain d’un défaut sur l’objet, qu’il soit géométrique ou dû à des matériaux ; ou encore le problème inverse et la propagation d’incertitudes : à partir de la base des champs lointains, remonter aux matériaux via l’impédance.

Profil du candidat

MASTER/INGENIEUR
BAC + 5

Localisation du poste

Site

Cesta