Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Condition d'impédance d'ordre élevé pour Maxwell


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-4590-757  

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Condition d'impédance d'ordre élevé pour Maxwell

Sujet de stage

Condition d'impédance d'ordre élevé pour Maxwell

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Dans le cadre de ses activités dans le domaine de la furtivité radar, le CEA/DAM/CESTA développe des codes de calcul simulant le comportement électromagnétique d’objets 3D complexes. Des méthodes numériques dites exactes (équations intégrales : EI, méthodes aux éléments finis : EF) sont aujourd’hui bien maîtrisées pour résoudre les équations de Maxwell en régime linéaire et harmonique. Les objets considérés sont, typiquement, des conducteurs recouverts de matériaux inhomogènes. Les équations de Maxwell peuvent alors être résolues avec précision en couplant une formulation EF volumique à une EI écrite sur la frontière extérieure du domaine de calcul (condition de rayonnement exacte). Cependant, les temps calcul et taille mémoire requis par cette méthode peuvent être très importants lorsque la fréquence de calcul est élevée. On peut les réduire considérablement en utilisant une condition d’impédance (CI): les matériaux sont représentés sur la surface extérieure S par une impédance approchée, et le problème correspondant est résolu à l'aide d'une équation intégrale écrite sur S. Des CI performantes d’ordre élevé (CIOE) ont été développés au sein du laboratoire et implémentées dans des codes numériques. Cependant, elles ne prennent en compte que les ondes propagatives, alors que les ondes évanescentes peuvent être non négligeables. Objectif du stage: étendre les formulations de ces CIOE au traitement des ondes évanescentes et les valider numériquement.

Profil du candidat

MASTER/INGENIEUR
BAC + 5

Localisation du poste

Site

Cesta