Pause
Read
CEA vacancy search engine

POST-DOCTORAT : Développement d'un détecteur de neutron à base de nanotubes de carbone H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le CEA est un acteur majeur de la recherche, au service des citoyens, de l'économie et de l'Etat.

Il apporte des solutions concrètes à leurs besoins dans quatre domaines principaux : transition énergétique, transition numérique, technologies pour la médecine du futur, défense et sécurité sur un socle de recherche fondamentale. Le CEA s'engage depuis plus de 75 ans au service de la souveraineté scientifique, technologique et industrielle de la France et de l'Europe pour un présent et un avenir mieux maîtrisés et plus sûrs.

Implanté au cœur des territoires équipés de très grandes infrastructures de recherche, le CEA dispose d'un large éventail de partenaires académiques et industriels en France, en Europe et à l'international.

Les 20 000 collaboratrices et collaborateurs du CEA partagent trois valeurs fondamentales :

• La conscience des responsabilités
• La coopération
• La curiosité
  

Référence

2023-27906  

Description de l'unité

L'Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d'énergie bas carbone (IRESNE) est un des trois instituts de la Direction des énergies (DES) du CEA.
Le DER (Département d'Etudes des Réacteurs) département de R&D rattaché à DES/IRESNE, regroupe les compétences dans les domaines de l'évaluation des filières de réacteurs nucléaires (performances, sûreté nucléaire, économie, déchets), de la physique nucléaire, de la physique des réacteurs et du cycle, ainsi que les compétences pour l'exploitation et la réalisation d'expérimentations en réacteur.
Le SPESI (Service de Physique Expérimentale, d'Essais en Sûreté et d'Instrumentation) est composé du :
- Laboratoire de Dosimétrie, Capteurs et Instrumentation (LDCI),
- Laboratoire des Programmes Expérimentaux et d'Essais en sûreté (LP2E),
- Laboratoire d'EXploitation de l'Installation CABRI (LEXIC).

Le LDCI, composé d'une vingtaine de chercheurs et techniciens, développe l'instrumentation pour les réacteurs nucléaires. Des campagnes expérimentales sont menées dans des réacteurs expérimentaux pour le développement, les tests et la qualification d'instrumentation pour les réacteurs de recherche. L'instrumentation développée et les techniques d'analyse associées répondent aux besoins du CEA, de ses partenaires et de ses clients. Les compétences du LDCI couvrent l'intégralité de l'instrumentation nucléaire allant du développement des capteurs à leur intégration en réacteur.

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

POST-DOCTORAT : Développement d'un détecteur de neutron à base de nanotubes de carbone H/F

Sujet de stage

Développement d'un détecteur de neutron à base de nanotubes de carbone

Durée du contrat (en mois)

12

Description de l'offre

Les détecteurs de neutrons rapides sont d'une grande importance en physique nucléaire, notamment dans les réacteurs de fusion D-T où le spectre neutronique présente un maximum en énergie autour de 14,1 MeV. Il devient nécessaire de mesurer les flux neutroniques à la fois pour la surveillance lors de la mise en œuvre du plasma et pour des raisons liées à la sûreté. On peut citer, d’une part, la mesure du débit de dose absorbée dans des matériaux utilisés en fusion et, d’autre part, la mesure et le contrôle des flux neutroniques au niveau de la couverture tritigène qui est primordiale pour la production du tritium in-situ.

 

Pour détecter ces neutrons, on exploite généralement la large gamme des propriétés de réactions de capture des neutrons par le carbone (réactions à seuil en énergie). De nouvelles technologies de détection à base de carbone sont en cours de développement : le carbure de silicium et le diamant afin de pouvoir instrumenter des flux de neutrons rapides importants (de l’ordre de 1012 n/cm2/s dans un environnement aux alentours de 300-400 °C). Ce projet de recherche vise à évaluer un concept innovant en rupture technologique permettant de mesurer une large gamme de flux de neutrons rapides (plusieurs décades 109 - 1015 n/cm²/s) avec une fluence intégrée théorique supérieure à celle du carbure de silicium (>1014 n/cm²) résistant à de hautes températures.

 

Au sein du laboratoire, vos missions consisteront à :

- Réaliser une revue bibliographique sur les moyens de mesures existants,

- Concevoir, réaliser et analyser des mesures opérées sur différentes installations du CEA.

 

Post-doctorat de 12 mois renouvelable une fois pour 12 mois supplémentaires.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Outils de calculs neutronique, calcul scientifique

Profil du candidat

Vous êtes diplômés(es) d'un Bac+8.

 

Vous avez des compétences en neutronique, expérimentation, mesure nucléaire et en instrumentation.

 

Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l’intégration des personnes en situation d’handicap, cet emploi est ouvert à toutes et à tous.

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint-Paul-Lez-Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Diplôme préparé

Sans diplôme

Formation recommandée

Instrumentation nucléaire/non nucléaire

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2024