Pause
Read
CEA vacancy search engine

Stage - Bac+4/+5 - Du microscopique au mésoscopique : exploration du mélange H-He dans les planètes géan


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

La Direction des Applications Militaires (DAM) du CEA, au cœur des enjeux de la dissuasion nucléaire Française, cherche ses futurs talents. Organisme inclusif, le CEA est handi-accueillant : nos emplois sont ouverts à toutes et tous. Associer les forces et les compétences de chacun pour atteindre nos objectifs est l'une de nos valeurs partagée par nos 4 600 salariés, répartis sur 5 centres. Les 1 800 salariés du centre de Bruyères-le-Châtel, en Ile de France relèvent les défis scientifiques et technologiques au service de notre Sécurité Nationale. Le centre conçoit les charges nucléaires des armes de la dissuasion, garantit leur sécurité et leur fiabilité en s'appuyant sur le programme simulation. Il met son expertise technique au service des activités dans la lutte contre la prolifération nucléaire, le terrorisme et les alertes en cas de séisme ou de tsunami. Il assure l'ingénierie des infrastructures complexes de la DAM, de leur conception à leur démantèlement. Il co-développe avec Atos les supercalculateurs au meilleur niveau mondial, dont sont issus ceux du Très Grand Centre de Calcul du CEA, qu'il exploite pour ses missions Défense et gère au profit de la recherche. Enfin, il exploite les installations nécessaires au maintien en condition opérationnelle et à la conception des chaufferies nucléaires embarquées sur les sous-marin et les porte-avions.
Venez-vous investir et relever des défis avec des moyens technologiques d'exception!  

Référence

2023-28042-S1068  

Description du poste

Domaine

Physique du noyau, atome, molécule

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage - Bac+4/+5 - Du microscopique au mésoscopique : exploration du mélange H-He dans les planètes géan

Sujet de stage

Hydrogène et hélium constituent les espèces majoritaires formant les planètes géantes telles que Jupiter et Saturne. Les simulations numériques dites ab initio prédisent une séparation de l'hydrogène et de l'hélium pour des pressions supérieures au megabar. Ceci a des conséquences importantes pour l'évolution des planètes géantes car une large redistribution de l'hélium et de l'hydrogène influence le bilan énergétique de la planète. Pour étudier cette démixtion, des expériences par choc laser ont été effectuées récemment. De par leur échelles de temps très courtes (de l'ordre de quelques picosecondes), ces expériences sont sensibles aux effets mésoscopiques et notamment à la nucléation des gouttes d'hélium. Mieux comprendre ces phénomènes est essentiel pour garantir la bonne interprétration des résultats expérimentaux.

Durée du contrat (en mois)

Césure ou 6 mois

Description de l'offre

L'objectif du stage est d'utiliser les outils du machine learning pour construire un potentiel classique fidèle aux simulations numériques ab initio. La base de données ab initio est déjà existante mais quelques simulations supplémentaires pourront être nécessaires. Ce potentiel classique sera ensuite utilisé pour créer des simulations grandes échelles et pour caractériser les processus de nucléation lors de la démixtion. Cette étude permettra de mieux contraindre les interprétations expérimentales, mais aussi de mieux comprendre les processus de séparation de phases au sein des planètes géantes.Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, cet emploi est ouvert à tous et toutes. Participant à la protection nationale, une enquête administrative est réalisée pour tous les salariés du CEA afin d'assurer l'intégrité et la sécurité de la nation.

Profil du candidat

Python, Fortran, C
Bac+4/+5

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel