Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

STAGE - Caractérisation ultrasonore du champ de vitesse dans un écoulement liquide avec microbulles H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-10520  

Description de l'unité

Le Département de Technologie Nucléaire a pour objectifs d'améliorer et développer la technologie des réacteurs actuels et futurs.

Ses activités, au sein du Service de Technologie des Composants et des Procédés, couvrent la conception et l'innovation technologique ainsi que le développement et la qualification : de composants, du comportement mécanique et thermohydraulique de l'assemblage combustible, de composants et systèmes, de procédés sodium ou métaux liquides, d'instrumentation et méthodes de mesure en conditions difficiles.
Le STCP abrite l'école du sodium et des métaux liquides.

Délai de traitement

2 mois

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

STAGE - Caractérisation ultrasonore du champ de vitesse dans un écoulement liquide avec microbulles H/F

Sujet de stage

La caractérisation du champ de vitesse dans un écoulement liquide est une problématique rencontrée dans de très nombreuses applications scientifiques et industrielles. Les techniques actuelles de cartographie de ces champs sont pour l'essentiel des techniques optiques non applicables dans le cas d'un liquide opaque ou s'écoulant derrière une paroi opaque.
L'objectif de ce stage est de contribuer au développement d'une méthode originale de caractérisation des champs de vitesses applicable aux écoulements non accessibles optiquement. L'idée est de mettre en œuvre une méthode d'imagerie acoustique utilisée en CND pour détecter des défauts : l'imagerie topologique. Cette technique sera appliquée sur des écoulements ensemencés en microbulles utilisées comme traceurs.

Durée du contrat (en mois)

entre 4 mois et 6 mois

Description de l'offre

Au sein du DTN/STCP, le laboratoire d'Instrumentation, Systèmes et Méthodes (LISM) développe de l'instrumentation et des méthodes de traitement associées pour toutes les générations de réacteurs Nucléaires, en particulier dans des milieux en condition de rayonnement, température et pression extrêmes. Il possède de fortes compétences dans  des techniques d'instrumentation acoustiques, électromagnétiques et thermique.
Le LISM a réalisé le développement de toute l'instrumentation physique dans le cas du projet de réacteur à neutrons rapides à caloporteur sodium ASTRID. Il réalise des études d'instrumentation pour le parc de réacteur REP EDF et pour les EPR Nouveau Modèle.
Son portefeuille de brevets en instrumentation est valorisé dans l'industrie: Renault, pétrolière...

 

Ce stage s’inscrit dans la continuité de travaux débutés en 2019 au laboratoire. Il consistera dans un premier temps à finaliser la réalisation des outils numériques (sous Matlab ou Python) permettant la mise en place de la méthode d’imagerie topologique. Dans un second temps, des expérimentations seront menées sur une installation dédiée présente au laboratoire. Préliminairement à ces expérimentations, le stagiaire participera à la mise en place d’une mesure optique de référence (de type PIV).  Une fois cette mesure de référence et les outils numériques opérationnels, des mesures acoustiques sur un écoulement eau/microbulles présentant des allées de tourbillons de Von Karman seront réalisées. L’objectif sera d’en obtenir le champ des vitesses.

 
[1] Contrôle Non Destructif

Profil du candidat

Master 2 Mécanique Acoustique ou Ingénieur ayant suivi une spécialisation en acoustique (ENSIM, UTC, ECL, ECM, INSA…) – Master 2 ou ingénieur ayant suivi une formation en instrumentation ou en physique générale.

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2020