Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage en thermohydraulique multiphasique H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-24046  

Description de l'unité

L'Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d'énergie bas carbone (IRESNE) est un des trois instituts de la Direction des énergies du CEA. L'IRESNE conduit des études sur les systèmes de production énergétique décarbonée utilisant ou valorisant l'énergie produite par les technologies nucléaires :
• Réacteurs à eau du parc électrogène actuel ;
• Réacteurs du futur de tous types, à spectres thermique ou rapide.
Il intervient également en soutien aux réacteurs de propulsion nucléaire et expérimentaux.

Le Département de Technologie Nucléaire est une unité de R&D dont les missions sont d'améliorer la technologie des réacteurs nucléaires actuels et de développer celle des réacteurs futurs en :
-Etudiant, concevant et réalisant des essais de qualification de composants de réacteurs (assemblages…).
-Etudiant le comportement et les performances des caloporteurs.
-Développant l'instrumentation pour la surveillance réacteur, le contrôle de procédé, la mesure nucléaire.
-Modélisant le transfert des radionucléides dans l'environnement et en réacteurs.
-Etudiant les accidents graves (expérimentation, modélisation).
Le Service Mesure et modélisation des Transferts et des Accidents graves (SMTA) est un service de recherche et développement dont les activités portent sur l'évaluation et la maitrise de l'impact des systèmes nucléaires sur l'homme et l'environnement.

Description du poste

Domaine

Thermohydraulique et mécanique des fluides

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage en thermohydraulique multiphasique H/F

Sujet de stage

Accident de fusion de cœur dans un réacteur à neutrons rapides refroidi au sodium : contribution à la définition de l'essai SAIGA avec le code accidents graves SIMMER-V

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Le stage s’inscrit dans le cadre du développement au CEA de la filière des Réacteurs à Neutrons Rapides refroidis au sodium (RNR-Na), dits de 4ème génération. Dès la conception de ces réacteurs, des dispositifs innovants sont intégrés afin d’en améliorer la sûreté, notamment vis-à-vis des « accidents graves », c’est-à-dire des accidents impliquant la fusion du cœur. Cela suppose à la fois de diminuer la probabilité d’occurrence de ces accidents et aussi d’en diminuer les conséquences. On parle alors de « mitigation » de l’accident. Parmi les dispositifs de mitigation proposés pour les futurs réacteurs, figure un dispositif passif appelé « tube de transfert », placé dans le cœur du réacteur, dont le rôle est de favoriser l’évacuation du combustible fondu (« corium ») vers un récupérateur situé en partie basse et d’éviter ainsi une situation de criticité prompte.

 

Le programme expérimental SAIGA, mené en collaboration entre le CEA et le NNC-RK au Kazakhstan, vise à évaluer l’efficacité d’un tel tube de transfert dans des conditions physiques proches de celles d’un accident grave, au cours d’un essai de dégradation de combustible qui doit avoir lieu en 2025 dans le réacteur de recherche kazakh IGR. Le dispositif expérimental comprendra trois secteurs azimutaux : 2 assemblages de 16 aiguilles de combustible et un troisième secteur rempli de sodium simulant le tube de transfert.

 

L’objectif du stage est de contribuer à la définition expérimentale de l’essai SAIGA. Il consistera à effectuer des simulations numériques avec l’outil SIMMER-V développé par le CEA pour la simulation des accidents graves dans les RNR-Na. Une première étape pour le stagiaire sera d’acquérir les connaissances de base sur les accidents graves dans les RNR-Na, de bien comprendre les objectifs et les contraintes de l’essai SAIGA, de prendre en main le code SIMMER-V et d’assimiler les différentes études déjà réalisées dans le cadre de ce projet. La deuxième étape du stage consistera à réaliser des calculs SIMMER-V afin d’affiner le scénario prévu pour l’essai et d’évaluer les marges d’incertitude en étudiant l’impact de certaines options physiques de SIMMER-V sur les résultats des calculs.

 

Le stage sera réalisé au sein du Laboratoire de Modélisation des Accidents Graves (LMAG). Le stagiaire intégrera l’équipe d’ingénieurs en charge du développement de SIMMER-V et du programme SAIGA (4 personnes). Il pourra être amené à avoir des échanges avec d’autres unités du CEA impliquées dans le projet SAIGA au niveau de l’instrumentation.

Moyens / Méthodes / Logiciels

SIMMER-V, données du projet SAIGA

Profil du candidat

Stage de fin d'études 

Connaissances en physique des réacteurs, thermohydraulique, mécanique des fluides

Le CEA est un acteur engagé dans l’accueil, l’insertion et le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez également joindre tous documents justifiants de votre situation de handicap (RQTH, carte mobilité inclusion, pension d’invalidité, etc).

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint-Paul-lez-Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

Master 2 ou 3° année d'école d'ingénieur

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2023