Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Alternance : Détection de fissures de corrosion sous contrainte méthode ACPD H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-21678  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Alternance

Intitulé de l'offre

Alternance : Détection de fissures de corrosion sous contrainte méthode ACPD H/F

Sujet de stage

Détection de fissures de corrosion par une méthode innovante : Acquisition de mesures par la méthode ACPD et optimisations

Durée du contrat (en mois)

12

Description de l'offre

Au sein du Département de Physico-Chimie, le Service de la Corrosion et du Comportement des Matériaux dans leur Environnement a pour objectif l'étude des mécanismes de dégradation des matériaux dans des environnements multiples dans l’objectif de comprendre et de modéliser leur comportement.

Le Laboratoire de Corrosion Aqueuse (LECA) est en charge d’étudier et de modéliser les phénomènes de corrosion dans les milieux aqueux (haute température et haute pression, environnement aqueux naturels ou synthétiques, milieux supercritiques). Dans le cadre des projets sur lesquels il travaille, le Laboratoire réalise des études en relation avec des partenaires industriels nationaux et internationaux.

La Corrosion Sous Contrainte (CSC) est un phénomène de fissuration qui résulte de l’action simultanée de sollicitations mécaniques et de l’environnement sur les matériaux. Les alliages métalliques à base de fer ou de nickel des circuits primaires des réacteurs sous pression du parc électronucléaire français présentent une bonne résistance à la corrosion. Toutefois, quelques cas de CSC ont été constatés. Pour mieux comprendre et modéliser le comportement des alliages sur des durées représentatives, il est nécessaire de mesurer le temps nécessaire à l’apparition des premières fissures de CSC appelé amorçage ainsi que la vitesse d’avancement des fissures appelée propagation via des essais de laboratoire.

Il existe peu de méthodes permettant de détecter in-situ les fissures de CSC pendant un essai en laboratoire en eau à haute température (≈ 300°C) et sous pression (≈ 155 bars). Le LECA développe un dispositif de suivi de la corrosion à implanter dans une boucle expérimentale du Réacteur Jules Horowitz (RJH). Ce système ACPD (Alternating Current Potential Drop) basé sur des mesures électriques doit permettre le suivi en temps réel de l’amorçage de fissures de corrosion.

L’offre de stage en alternance a pour cadre principal la poursuite du développement du système ACPD pour le suivi des fissures de CSC par l’acquisition de mesures sur éprouvettes avec amorces « contrôlées » permettant ainsi de valider la méthode pour différentes configurations et matériaux. Ces essais pourraient dégager des voies d’optimisation (par exemple en termes de câblage ou de positionnement idéal des fils). Une seconde phase consistera à la transposition de l’essai dans les conditions REP (Réacteur à eau pressurisée) afin de valider la faisabilité dans ces conditions de température et pression.

Les mesures permettront d’enrichir une base de données.

 

Les principales étapes de l’alternance sont les suivantes :
- Familiarisation avec les outils de mesure développés au laboratoire ;
- Acquisition de mesures ‘sur table’ sur éprouvettes avec des amorces « contrôlées » ;
- Optimisation de la méthode et constitution d’une base de données
- Test du système ACPD en pression et température.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Instrumentation innovante, essais en autoclave, traction, microscopie optique, MEB

Profil du candidat

Licence, DUT, Licence pro en alternance

Formation initiale : matériaux ou mesure physique, une connaissances des aciers serait un plus, le gout pour la science expérimentale est nécessaire

Niveaux requis : DUT, L2

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Saclay

Demandeur

Disponibilité du poste

01/09/2022