Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Alternance en Génie Chimique/Millifluidique (Master) H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-9300  

Description de l'unité

Le Laboratoire de Génie Chimique et Instrumentation réalise la conception, le développement ou la fiabilisation de technologies et de procédés en contact avec des matières nucléaires.
• Développement de technologies associées au procédé pour une large gamme d'opérations unitaires du génie chimique : extraction liquide liquide ; séparation solide liquide ; dissolution/digestion ; traitement thermique (calcination et fusion), traitement des gaz
• Développement de prototypes d'appareillage de génie chimique ou leur nucléarisation (utilisation en boite à gants ou en caisson blindé) pour le transfert d'échelle à la fois vers l'agrandissement pour les fortes capacités mais aussi vers les microsystèmes.
• Modélisation pour l'extrapolation de technologie à l'échelle industrielle ou de fonctionnements industriels
• Développement d'instrumentation pour alimenter les modèles
• Détermination de conditions opératoires par essai semi-pilote
Par ailleurs avec son implantation dans une zone particulière, le LGCI étudie ces procédés sur des composés de l'uranium.

Délai de traitement

3 mois

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Alternance

Intitulé de l'offre

Alternance en Génie Chimique/Millifluidique (Master) H/F

Sujet de stage

Interlocuteurs en interface : techniciens, ingénieurs et chef de laboratoire
Points de force et de faiblesse de l'équipe en place : Force de la pluridisciplinarité des compétences dans toutes les opérations unitaires de génie chimique mais où le nombre de techniciens est très limité.
Force : Nombreux experts et moyens d'essais
Faiblesses : peu de disponibilités des techniciens
Difficultés du poste : Gestion des délais d'approvisionnement et d'instruction des autorisations de fonctionnement
Points valorisants du poste : Idéal pour un étudiant autonome et créatif qui pourra mettre en œuvre ses idées ainsi que des moyens conséquents.

Durée du contrat (en mois)

24 mois

Description de l'offre

Le travail proposé consiste à concevoir et caractériser des contacteurs liquide-liquide miniatures. Le principal défi à relever est d’assurer toutes les fonctions d’un contacteur continu (mise en contact des phases, suivie de leur séparation et de leur circulation à contre-courant) en limitant la complexité mécanique de l’appareil. L’échelle microfluidique n’étant pas mature pour l’implémentation de cycles d’extraction liquide-liquide, la dimension caractéristique visée est de l’ordre du centimètre.
L’étape de conception pourra s’appuyer d’une part sur une étude bibliographique et d’autre part sur des calculs de mécanique des fluides numérique. Depuis l’invention de l’extraction liquide-liquide, des contacteurs ont été proposés avec une très grande variété de principes de fonctionnement et de géométries. Il s’agira de les passer en revue de façon à identifier ceux qui peuvent se prêter à la miniaturisation (certains concepts ont déjà été retenus et pourront servir de cas-école pour le démarrage de l’étude).
La mécanique des fluides numériques devra permettre d’évaluer et d’optimiser les concepts de contacteurs envisagés. L’objectif sera de prévoir par simulation l’écoulement des deux phases dans les contacteurs, ainsi que la formation de l’émulsion. Il est prévu d’utiliser le logiciel OpenFoam.
L’étape suivante consistera à vérifier expérimentalement le bon fonctionnement et l’efficacité des contacteurs ainsi conçu. La fabrication des contacteurs sera confiée à des prestataires à l’extérieur du laboratoire. Différentes méthodes pourront être envisagées, en particulier en fonction de la complexité des contacteurs. Les essais pilotes seront réalisés au sein de notre laboratoire, avec des systèmes d’extraction (phases aqueuse et organique, solutés) classiques. Ils auront pour objet de s’assurer du bon fonctionnement hydrodynamique des contacteurs et de quantifier leur efficacité.
Cette étude par ses deux aspects expérimentation et modélisation conviendra à un étudiant préparant un diplome en alternance dans les domaines de la chimie ou du génie chimique de niveau master (préférentiellement ou license pro). Il sera dans un laboratoire où il y a actuellement 10 étudiants de longue durée (alternants, thésards et post-docs).

Profil du candidat

Apprécier la réalisation d'essais
Apprécier la modélisation
Adaptabilité (capacité d'adaptation)
Sens du terrain
Autonomie
Capacité à rendre compte
Esprit d'initiative (Force de proposition, sens des responsabilités)
Esprit d'équipe

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Formation recommandée

BAC+3

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

02/09/2019