Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Alternance : Fabrication par électrolyse de piliers à base d'indium H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-21326  

Description du poste

Domaine

Technologies micro et nano

Contrat

Alternance

Durée du contrat (en mois)

36 mois max

Description de l'offre

A Grenoble, au centre des Alpes, le LETI est un institut de recherche appliquée en micro et nano technologies, technologies de l’information et de la santé.

Interface privilégiée du monde industriel et de la recherche académique, il assure chaque année le développement et le transfert de technologies innovantes dans des secteurs variés via des programmes de recherche utilisant nos plateformes technologiques.

L’alternance proposée s’inscrit dans une collaboration entre le DPFT/SDEP et le DOPT/LAIP en soutien aux activités de développement de LYNRED et s’articule autour du développement d’une brique de réalisation des interconnexions en Indium a très faible pas pour les filières infrarouge refroidies. La réalisation des dispositifs de ces filières est basée sur un dépôt de l’Indium par évaporation à très basse température sur une résine suivi d’un enlèvement de la résine par procédé lift off. De grosses difficultés sont rencontrées dues principalement à la tenue des résines photosensible aux basses températures et au contrôle du procédé lift off. Ces difficultés rendent complexes la réalisation de connexions à des pas de 7,5µm ou moins.

Le travail consiste à évaluer une solution de dépôt par voie électrolytique de l’Indium métallique ou de co-dépôts permettant d’obtenir des matériaux à plus faible température de fusion puis a valider une brique d’intégration autour de ces dépôts incluant la photolithographie, le dépôt dans des structures de faible dimensions, la gravure de la sou couche conductrice et la refonte du matériau structuré obtenue lors de l’hybridation par flip chip.

Le travail sera réalisé dans un premier temps sur des coupons et supervisé par SDEP. Le LAIP produira les structures nécessaires à l’étude de ce dépôt dans des structures a faible pas. La seconde phase, encadrée par SDEP consistera à transférer le procédé d’électrolyse obtenu dans un réacteur 200mm identifié auparavant pour valider la brique d’intégration complète en 200mm. Dans une 3eme phase enfin, les structures réalisées seront reproduites sur des circuits fonctionnels, puis hybridées sur des interposeurs résistifs (RI) et testées d’un point de vue électrique ainsi que fonctionnel.

Travail demandé :

•Dépôt électrolytique d’indium, optimisation de paramètres (choix du bain, protocole de courant, …) sur coupons.
•Co-dépôt métallique secondaire en vue de former des alliages à plus faible point de fusion sur coupon
•Validation du procédé sur structures de test en coupon (compatibilité résine, gravure seed layer,  refonte de billes …)
•Identification d’un équipement et préparation d’un transfert en 200mm
•Validation du procédé puis de l’intégration sur dispositifs fonctionnels en 200 mm

Profil du candidat

Bac+5 ingénieur chimie, physique, sciences des matériaux

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

GRENOBLE

Demandeur

Disponibilité du poste

05/09/2022