Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Analyse 3D du champ d’onde sismique généré lors d’une expérience de sismologie active.


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.  

Référence

2021-18535-S0367  

Description du poste

Domaine

Sciences du climat et de l'environnement

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Analyse 3D du champ d’onde sismique généré lors d’une expérience de sismologie active.

Sujet de stage

Analyse 3D du champ d’onde sismique généré lors d’une expérience de sismologie active.

Durée du contrat (en mois)

6mois

Description de l'offre

Le Département Analyse, Surveillance, Environnement (DASE - http://www-dase.cea.fr) de la Direction des applications militaires du CEA a développé une grande expertise en matière de détection, analyse et caractérisation des sources du mouvement sismique, de mesure des phénomènes atmosphériques et de conception des capteurs et réseaux associés.
Dans le cadre d’un partenariat avec le Laboratoire Souterrain Bas Bruit (LSBB - https://lsbb.cnrs.fr/), plusieurs antennes de capteurs sismiques 3 composantes ont été déployées sur le site du LSBB lors de différentes expériences de sismologies actives et passives. Fin 2020, l’expérience PREMISES 2, a rassemblé plus de 300 capteurs sismiques répartis jusqu’à une profondeur de 500 m afin d’avoir une image tridimensionnelle du champ d’ondes sismiques généré pas plusieurs sources.
Ce stage consistera à effectuer une analyse systématique des signaux enregistrés lors de ces expériences afin d’appréhender les effets sur le champs d’ondes sismiques de la structure de la source, ou des hétérogénéités géologiques et topographiques locales.
Dans un premier temps, plusieurs traitements seront effectués sur les données couplant analyse en antenne, méthode fréquentielle stochastique pour la séparation de source (MLE: Maximum Likelihood Estimation), décomposition temps-fréquence et étude de polarisation. En s’appuyant sur la base de résultats de cette analyse, l’objectif de cette étape sera d’évaluer la capacité de ces différentes approches à séparer les différentes contributions locales au signal sismique, en localisant et identifiant de possibles points diffractant ou sources secondaires liés à l’hétérogénéité du milieu de propagation. Le(a) stagiaire pourra comparer ses résultats et affiner son analyse avec ceux obtenus à l'aide de simulations numériques du champ d’ondes sismiques, établies à partir d’un modèle géologique 3D haute résolution du site de Rustrel. Enfin, un travail de recherche et développement sera mené afin d’améliorer les performances et la complémentarité de ces approches en vue d’une caractérisation haute résolution du mouvement sismique. Le(a) stagiaire aura à sa disposition différents outils d’analyse en antenne et de traitement du signal sismique développés récemment par le CEA (Labonne et al. 2016) et ses partenaires (LSBB, Paris Tech). Il(elle) devra par ailleurs être capable de les modifier et d’en développer de nouveaux. Le(a) stagiaire pourra être amené(e) à participer à des expériences complémentaires sur le terrain.

Profil du candidat

Ecole d'ingénieur ou Master en cours abordant au moins deux des thématiques suivantes: Physique des ondes, Traitement du signal, mécanique des milieux continus, géophysique et/ou sismologie. Un fort intérêt pour le calcul scientifique et le traitement du signal sera un plus. Possibilité de poursuite en thèse à l’issu de ce stage.
Bac+4

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel