Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Astrophysicien spécialiste des sources transitoires au centre scientifique français Svom H/F H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-19258  

Description de la Direction

Au sein de la Direction de la recherche fondamentale, l'Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'univers conduit des recherches en Astrophysique, Physique Nucléaire et Physique des Particules et développe les instruments et les dispositifs expérimentaux associés. Près de 1000 physiciens, ingénieurs et techniciens s'engagent quotidiennement dans des projets internationaux de recherche.

Description de l'unité

Le département d'astrophysique a pour mission de conduire des recherches en astrophysique et d'assurer, en liaison avec les agences spatiales et les observatoires au sol, le développement d'instruments spatiaux et des centres d'analyse de données associés.
Il intervient dans les domaines de l'évolution de l'Univers (cosmologie), de la structuration de l'Univers, avec les études sur la formation et l'évolution des galaxies, des étoiles et de leur cortège de planètes, que ce soit sur des temps longs ou des temps courts (ciel transitoire). Il analyse les données d'observations sur tout le spectre électro-magnétique, développe des modèles théoriques et des simulations numériques multi-échelles et publie les résultats dans des revues à comité de lecture.
Il développe et met en œuvre les technologies instrumentales et les méthodes de traitement du signal, de simulation numérique et d'analyses de données en lien avec les missions spatiales et les observatoires au sol.
Il dispose d'infrastructures technologiques et d'équipements pour mener à bien ses recherches technologiques, ses réalisations et leurs caractérisations.

Description du poste

Domaine

Physique du noyau, atome, molécule

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Astrophysicien spécialiste des sources transitoires au centre scientifique français Svom H/F H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

La décennie 2020 verra l’essor de l’astronomie dite du domaine temporel. Cela concerne la détection, le suivi, la caractérisation et l’étude des sources transitoires, qui sont variables sur des échelles de temps allant de la sub-seconde (Fast Radio Burst, Gamma-Ray Burst), à la journée/mois (systèmes binaires, trous noirs de masses intermédiaires et dans une moindre mesure noyaux actifs de galaxie). Toutes les longueurs d’onde sont concernées puisque de grands réseaux dédiés voient ou verront le jour très bientôt : SKA en radio, VRO (LSST) en visible, Einstein Probe en rayons X, SVOM en X et rayons gamma mous, et CTA (dans une certaine mesure) en gamma de hautes-énergies. Les sources rapidement variables sont associées aux objets les plus extrêmes de notre Univers, trous noirs, étoiles à neutrons, ainsi qu’à la genèse de ceux-ci : explosions/implosions d’étoiles massives, accrétion/éjection par les objets compacts, et coalescence de binaires d’objets compacts. Ils permettent donc d’aborder des questions fondamentales en physique (matière dense, relativité générale, plasma, chocs, champs forts, interaction matière-matière et matière-rayonnement), astrophysique (processus de rayonnement, accélération de particules et rayons cosmiques, accrétion et éjection de matière, évolution des étoiles massives, nucléosynthèse, et rétroaction sur les milieux environnant), et astronomie (synthèse de population, astro-archéologie de la/des galaxies, ….). SVOM, une collaboration Franco-Chinoise, avec son lancement début 2023, est la prochaine mission dédiée à l’étude des sources transitoires de haute énergie. L’Irfu/DAp est fortement impliqué dans SVOM en termes de charge utile et exploitation scientifique et héberge notamment son centre de réception et diffusion de l’alerte (French Science Centre, FSC). Le FSC est également impliqué dans la planification scientifique des cibles d'opportunité de SVOM en réponse à la détection de sources transitoires par d'autres observatoires grand champ à toutes les longueurs d'onde mais aussi par le biais de nouveaux messagers.

Vous serez chargé(e) :

- de l'analyse scientifique (multi-longueurs d’onde) des sources transitoires (sursauts gamma et/ou transitoires) ; publication de télégrammes/circulaires et articles scientifiques

- des tests et validation scientifique de la boucle d’alerte SVOM au FSC (moyens sol et espace)

- du support aux opérations scientifiques de SVOM

- de la programmation quotidienne des ToO nominales

- de la programmation hebdomadaire des ToO multi-messagers

- du support aux avocats sursauts pour le suivi des alertes

- de la coordination et de la formation des avocats sursauts

- de la contribution au développement des filtres de sélection des alertes VRO (LSST).

Profil du candidat

Vous êtes titulaire d'un doctorat en Astrophysique et justifiez d'un premier post-doctorat durant lequel vos compétences scientifiques (observations/analyse/interprétation) ont pu être appréciées. 

Vous êtes spécialiste des sources transitoires rapides :

- Phénoménologie des transitoires de haute-énergie rapides incluant les aspects multi-messagers, par ordre de priorités : Gamma-ray bursts, Astres compacts isolés (magnétars), Binaires, X

- Processus de rayonnement multi-longueurs d’onde liés au jets relativistes

- Processus de rayonnement liés aux objets compacts.

Une expertise observationnelle dans les domaines suivants sera considérée favorablement :

- Analyse de données X et gamma,

- Suivi multi-longueurs d’onde des alertes (chaîne des télescopes robotiques)

 

Pour être prises en considération, les candidatures complètes (y compris les lettres) doivent être soumises avant le 15 décembre 2021 au soir par courriel à Bertrand Cordier (bcordier@cea.fr). Les candidatures doivent comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae (incluant la liste des publications), une description du projet de recherche (4 pages maximum), ainsi que deux lettres de recommandation à fournir directement à la même adresse pour la même date.

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

SACLAY

Critères candidat

Formation recommandée

BAC+8

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022