Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Caractérisation du plutonium asymptotique dans un Réacteur à Neutrons Rapides H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23260  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Caractérisation du plutonium asymptotique dans un Réacteur à Neutrons Rapides H/F

Sujet de stage

Les Réacteurs à Neutrons Rapides (RNR) sont au cœur de la stratégie énergétique française sur le long terme dans le but de se passer d'importation d'uranium. En effet, leur spectre rapide permet à la fois de consommer le plutonium issu des combustibles usés des Réacteurs à Eau Pressurisée (REP) du parc actuel, mais aussi d'utiliser pleinement le potentiel de l'uranium. Entre autres, des études envisagent le déploiement dans le futur d'un parc hybride REP – RNR dans lequel les RNR joueront le rôle de producteur de plutonium pour approvisionner les REP. Dans de tels parcs, l'isotopie du plutonium est de première importance. Ces RNR pourront être des réacteurs à combustible solide (refroidis au sodium par exemple) ou à combustible liquide (réacteurs à sels fondus).
Le stage se focalisera au début sur les réacteurs à combustible solide afin d'appréhender la problématique générale.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

 

Théoriquement, à chaque design de réacteur est associé une isotopie de plutonium, dite asymptotique, qui conditionne l’évolution du combustible au cours de l’irradiation. Ainsi, selon l’isotopie du combustible frais, un réacteur peut produire plus de plutonium qu’il n’en consomme ou inversement.

Le but de ce stage est de définir et de proposer une première métrique permettant notamment d’évaluer l’écart entre l’isotopie du combustible frais et celle à l’équilibre en se basant sur l’étude des propriétés du plutonium asymptotique. Après une première revue bibliographique sur le domaine, des premiers indicateurs d’intérêt seront proposés pour essayer de caractériser le lien entre isotopie initiale, isotopie asymptotique du plutonium et propriétés physiques du cœur.

 Ces analyses neutroniques seront réalisées avec les outils déterministes APOLLO3 ou ERANOS.

 Ce stage se déroulera en plusieurs phases :

-          Etude bibliographique sur la caractérisation du plutonium équilibre en lien avec le design des cœurs : études paramétriques en soutien à la compréhension

-          Développement de modèles type réseau de neurones afin de faciliter l’exploration d’un large domaine isotopique : utilisation de l’outil URANIE

-          Analyse des résultats et définition de métriques pertinentes

 Ce stage pourra donner lieu à la publication d’un article en conférence ou en revue en fonction de l’avancement des travaux.

 Une importance particulière sera donnée à l’analyse physique des résultats et à la proposition de solutions.

 

Pour candidater:

 

 Kévin TIREL

04 42 25 39 96

kevin.tirel@cea.fr

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, neutronique.

Moyens informatiques :

Système d’exploitation Unix/Linux

Langages informatiques : Connaissance en C++ et en Python

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

02/01/2023