Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Caractérisation et modélisation des performances de µLEDs GaN H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18441  

Description de l'unité

Le Leti, institut de recherche technologique de Cea Tech, a pour mission de créer de la valeur et de l'innovation avec ses partenaires industriels. Il fait le lien entre la recherche fondamentale et la production de micro et nanotechnologies dans le but d'améliorer la qualité de vie de chacun. Fort d'un portefeuille de 2.800 brevets, le Leti façonne des solutions avancées pour améliorer la compétitivité de ses partenaires industriels: grands groupes, PME ou startups. Localisé à Grenoble (38), le Leti compte plus de 1 800 chercheurs et a des bureaux aux US et au Japon.

Description du poste

Domaine

Technologies micro et nano

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Caractérisation et modélisation des performances de µLEDs GaN H/F

Sujet de stage

Caractérisation et modélisation des performances de µLEDs InGaN/GaN par mesures électro-optique et spectroscopiques

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

La croissance et la fabrication de LED InGaN/GaN a atteint un excellent degré de maturité grâce à leur utilisation dans le domaine de l’éclairage. Leur robustesse et leur grande efficacité en font une solution de choix pour réaliser des micro-écrans de haute luminance et de haute résolution pour le domaine de la réalité augmentée ou pour le développement de communications visibles haut-débit. Le LETI a développé une forte expertise dans la réalisation de composants émissifs sur GaN, et intensifie ses efforts de recherche dans ce domaine via de nombreux projets en lien avec l’industrie. Cependant les performances des µLEDs sont encore loin de celles recherchées pour les applications display et communication. La première limitation provient de leur petite taille : quelques µm de côté. A ces dimensions, les recombinaisons non-radiatives entre électrons et trous qui se produisent aux niveau des défauts de surface deviennent dominantes et dégradent l’efficacité des µLED. Par ailleurs, la réponse en fréquence ce ces émetteurs demande à être caractérisée et comprise.

Le stage portera sur la caractérisation et la modélisation de µLED InGaN/GaN. Dans ce but, un grand nombre de structures de test ont déjà été réalisé et permettront d’étudier l’influence de certain procédés technologiques sur le comportement et les performances DC ou RF des µLED. Le/la stagiaire devra mettre en œuvre la caractérisation électro-optique de ce circuit sur une station de test sous pointe à partir de méthodes de caractérisation déjà en place. Par ailleurs, la source émettrice de ces µLEDs : les puits quantiques d’InGaN, pourront être caractérisés par des méthodes spectroscopiques (Photoluminescence résolue et intégrée en temps, Cathodoluminescence) afin de gagner en compréhension sur les mécanismes qui en contrôlent l’efficacité.

Le/la stagiaire devra analyser les résultats, et proposer une modélisation du composant traduisant au mieux les mesures effectuées, en utilisant les outils informatiques adaptés (Python, JMP, Spice…).

Moyens / Méthodes / Logiciels

Test sous pointe, characterization I-V, Photoluminescence, Cathodoluminescence, Python

Profil du candidat

Le profil recherché est un/une étudiant(e) de Master2 ou d’école d’ingénieur, intéressé par le milieu de la R&D. Il devra avoir des connaissances sur la physique des composants électroniques, la physique des semi-conducteurs et sur les mesures expérimentales de composants. Idéalement, des connaissances en optique, et une maitrise du langage Python seraient également appréciées. Il devra être à même d’interagir avec des chercheurs et ingénieurs possédant des domaines d’expertise différents.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Langues

  • Anglais (Courant)
  • Français (Courant)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Formation recommandée

école d'ingénieur ou université

Possibilité de poursuite en thèse

Oui