Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Couplage d'un modèle d'endommagement et d'un modèle cohésif pour l'écaillage en dynamique rapide


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.  

Référence

2021-18559-S0393  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Couplage d'un modèle d'endommagement et d'un modèle cohésif pour l'écaillage en dynamique rapide

Sujet de stage

Couplage d'un modèle d'endommagement et d'un modèle cohésif pour l'écaillage en dynamique rapide

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Lorsqu’un matériau métallique subit un choc, par exemple suite à un impact de plaques, il se détériore selon un processus appelé écaillage, composé d’une phase d’endommagement par nucléation, croissance et coalescence de pores suivie de la rupture macroscopique, caractérisée par l'ouverture d’une écaille. Notre laboratoire du CEA/DAM a implémenté différents modèles permettant de restituer les mécanismes mis en jeu dans des expériences de référence.

Un modèle de dégradation de la matière a récemment été proposé. Il repose sur une méthode d’enrichissement de champs proche de la XFEM (eXtended Finite Element Method), couplée à un modèle de zone cohésive. L’intérêt de ce modèle a été démontré pour restituer des résultats de référence. Cependant, il convient désormais d’améliorer la description de la physique en prenant en compte le développement de l’endommagement à l’aide de modèles bien identifiés et de les coupler aux lois cohésives.


L’objet du stage est d’étudier l’interaction des modèles d’endommagement avec les lois cohésives pour décrire l’écaillage.
Il s’agira d’identifier les couples modèle d’endommagement/loi cohésive les mieux adaptés pour restituer au mieux un panel d’expériences d’impact de plaques disponibles. Une fois ces couples identifiés, il faudra calibrer les paramètres de la loi cohésive en présence du modèle d’endommagement retenu. Un modèle simplifié a été implanté dans un code d’hydrodynamique monodimensionnel, écrit en Python3, qui servira de support à cette étude.

Le(a) stagiaire pourra se former aux problématiques d’endommagement et de rupture sous choc ainsi qu’à la modélisation de la matière dans le cadre de la dynamique rapide. Ce stage dans un cadre à la fois académique et industriel donne l’opportunité d’acquérir des compétences scientifiques poussées en modélisation et simulation numérique.

Profil du candidat

Connaissances en physique des matériaux, mécanique des milieux continus
Travail en équipe ; Capacité de synthèse
Python; Linux ; Programmation orientée objet
Bac+5

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel