Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Développement d’un module d’optimisation de la stratégie de recyclage dans le code de simulation de parc


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18804-S0608  

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle), intégré au Département d'études des réacteurs (DER) de l’Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d’énergie bas carbone (IRESNE) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire.
En complément, le SPRC participe à la réalisation des mesures différentielles des données nucléaires, à leur mise en forme et à leur qualification. Il réalise également les études neutroniques de conception de cœurs de réacteurs innovants, et, à l'aide d'études de scénarios électronucléaires, évalue l'incidence des évolutions du parc des installations nucléaires (réacteurs et usines).

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Développement d’un module d’optimisation de la stratégie de recyclage dans le code de simulation de parc

Sujet de stage

Dans le parc de réacteurs à eau pressurisée (REP) français, le plutonium contenu dans les combustibles UOX usés est recyclé sous forme de combustible MOX. Le recyclage de l’uranium fissile subsistant dans les combustibles UOX usés (uranium de retraitement), sous forme de combustible URE (Uranium Ré-Enrichi), a également été entrepris par le passé et pourrait reprendre au cours de la prochaine décennie. Une fois déchargés des REP, les assemblages MOX et URE usés ne sont pas recyclés et s’accumulent dans les piscines de l’aval du cycle. Des stratégies de gestion des matières nucléaires recyclant l’ensemble des combustibles usés déchargés des réacteurs sont donc envisagées.

Durée du contrat (en mois)

6 mois mois

Description de l'offre

Afin d’évaluer les performances de ces parcs électronucléaires avancés, l’outil SEPAR (Simulation d’Equilibres de Parcs Avancés de Réacteurs) a été récemment développé au Département d’Etudes des Réacteurs (DER) du CEA Cadarache. Ce nouvel outil est dédié à la modélisation de parcs nucléaires à l’équilibre, i.e. capables de stabiliser certains inventaires, comme par exemple celui des combustibles usés, du plutonium ou encore des actinides mineurs dans des options de transmutation. Une modélisation neutronique des réacteurs y est intégrée via des méta-modèles par réseaux de neurones.
Le stage proposé s’inscrit dans l’exploration d’un nouveau champ de connaissances dans le domaine de la recherche d’équilibres de parcs nucléaires avancés. L’objectif de ce stage sera de développer dans l’outil SEPAR un module d’optimisation de la stratégie de recyclage des combustibles usés. La première étape du stage consistera en la prise en main l’outil SEPAR sur des cas simples permettant d’identifier la structure du futur module d’optimisation. Le développement du module en C++ et son intégration à l’outil SEPAR seront ensuite réalisés par l’étudiant. Le module sera finalement testé et validé sur cycles avancés de multi-recyclage des matières.

Profil du candidat

Troisième année d'Ecole d'Ingénieur ou M2 Génie Nucléaire
Système d’exploitation Unix/Linux, Outil de simulation SEPAR, C++
Master 2

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur