Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Développement de méthodes particulaires pour la dynamique rapide


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le CESTA, un des centres de la DAM, rassemble près de 1000 salariés dans un centre de 700 hectares au cœur de la Nouvelle Aquitaine, au sud de la Gironde entre Bordeaux et Arcachon.

Directement pour les produits dont la DAM a la responsabilité, le CESTA assure la conception avec des méthodes de conception collaborative intégrée. Le CESTA assure également la démonstration des performances dans une démarche duale essais/modélisation mettant en œuvre un parc exceptionnel de moyens d'essais, de la modélisation physique de haut niveau et des calculateurs parmi les plus puissants au monde.

Sur le CESTA est implanté le plus grand laser d'Europe, le Laser Mégajoule LMJ, très grand instrument de recherche qui permet de chauffer la matière jusqu'aux conditions extrêmes que l'on retrouve lors du fonctionnement des armes ou au cœur des étoiles. Pour cela, le CESTA accueille une expertise reconnue mondialement, en conception laser, en technologie des composants optiques, en informatique industrielle…

Les travaux du CESTA offrent en outre l'opportunité de collaboration avec les industriels et les laboratoires de recherche, en France et à l'international.  

Référence

2021-18517-S0334  

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Développement de méthodes particulaires pour la dynamique rapide

Sujet de stage

Développement de méthodes particulaires pour la dynamique rapide

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Dans le cadre de ses activités, le CEA DAM CESTA développe ses propres codes de simulations numériques pour des domaines physiques variés. Les méthodes numériques traditionnelles utilisées pour la résolution de ces problème physiques s'appuient sur un maillage du domaine de calcul. Or dans le cas de la simulation lagrangienne d'écoulements hydrodynamiques ou de la déformation élastoplastique de matériaux, la turbulence d'une part et les fortes contraintes de cisaillement d'autre part ont tendance à provoquer des déformations critiques des mailles qui mettent en défaut les méthodes numériques classiques. Une des solutions à ce problème est d'utiliser des méthodes qui s'affranchissent des contraintes d'un maillage. Parmi celles-ci les méthodes SPH (Smooth Particle Hydrodynamics) s'appuient sur la propagation de particules qui contiennent les informations physiques du modèle que l'on cherche à résoudre. Le stage proposé se place dans le cadre de ces méthodes pour la résolution des équations de la mécanique des fluides.
L'objectif de ce stage est d'évaluer les méthodes de résolution d'équations aux dérivées partielles particulaires pour l'hydrodynamique non linéaire. Une approche progressive sera privilégiée afin d'analyser et de comprendre les subtilités de ces méthodes. Le candidat en stage abordera successivement l'équation de transport linéaire, l'équation de transport linéaire à coefficient dépendant de l'espace, et l'équation de Burgers avant d'aborder les équations d'Euler.

Profil du candidat

Bac+5

Localisation du poste

Site

Cesta

Localisation du poste

France, Nouvelle-Aquitaine, Gironde (33)

Ville

Le Barp