Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Développement de techniques de caractérisation des verres et vitrocéramiques H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-17184  

Description de l'unité

Le Département de recherche sur les technologies pour l'Enrichissement, le Démantèlement et les Déchets (DE2D) assure une veille sur les procédés pour l'enrichissement, développe et qualifie les matériaux et les procédés pour le traitement et le conditionnement des déchets radioactifs, réalise la R&D pour soutenir les chantiers d'assainissement et démantèlement des installations nucléaires. Il valorise ses compétences hors nucléaire.
Le Service d'Etudes en vitrification et procédés haute température (SEVT) est en charge du développement des procédés de vitrification et procédés thermiques nouveaux, de la formulation des matrices de confinement (verres, céramiques), de l'étude du comportement des matrices de conditionnement et du combustible usé et de la valorisation des compétences dans le domaine non nucléaire.
Le Laboratoire d'étude et Développement des Matrices de Conditionnement (LDMC) est un laboratoire de R&D d'une vingtaine de personnes, ingénieurs-chercheurs, techniciens, doctorants, post-doctorants, alternants, stagiaires. Au sein du SEVT, ce laboratoire a pour mission de concevoir, formuler, caractériser les matériaux de conditionnement des déchets nucléaires (simulants inactifs). La recherche et le développement réalisés dans le laboratoire s'étend de la formulation et de l'élaboration des matrices de conditionnement à l'échelle du laboratoire (de la centaine de grammes au Kg), à leur caractérisation.

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Alternance

Intitulé de l'offre

Développement de techniques de caractérisation des verres et vitrocéramiques H/F

Sujet de stage

Le sujet d'alternance vise d'une part à développer un outil d'analyse nommé MEB-WDS, estimer les gains possibles par rapport à la technique MEB-EDS actuellement utilisée au laboratoire, estimer les incertitudes d'analyses chimiques élémentaires des verres via cette méthode et optimiser la méthode de traitement d'images pour déterminer le pourcentage de phases en présence (dans le cas d'une vitrocéramique par exemple).
En parallèle de ce premier axe d'étude, l'alternant aura également à développer une technique d'analyse de résistance mécanique des matériaux vitreux et vitrocéramiques pour étudier leur comportement mécanique en température, en lien avec leur capacité d'étanchéité. Cet axe d'étude comportera un volant expérimental ainsi qu'une partie de modélisation, en collaboration avec un autre laboratoire du département.

Durée du contrat (en mois)

36

Description de l'offre

Au cours de ces dernières années, des verres de conditionnement ont été formulés, au sein du LDMC, en particulier pour le conditionnement des déchets de haute activité issus du retraitement des combustibles usés au sein de l’usine de La Hague (Orano).
De par la diversification des déchets radioactifs à conditionner via des procédés thermiques (déchets de démantèlement), de nouveaux matériaux de conditionnement sont en cours de développement au laboratoire. Ces nouveaux déchets étant pour la plupart de moyenne activité, des matrices multiphasiques peuvent être envisagées (matrices vitreuses partiellement ou fortement cristallisées, enrobâts à l’aide d’un liant vitreux, matrices mixtes verre-métal etc…). Enfin, dans le cadre d’activités hors nucléaire, des études et développements de matrices vitreuses ou vitrocéramiques sont également en cours.
L’un des outils de caractérisation de ces matériaux est le microscope électronique à balayage (MEB), qui permet d’observer leur microstructure à l’échelle du micron, et d’analyser la composition chimique des phases en présence, grâce à la technique EDS (Energy Dispersive Spectroscopy). Récemment, l’un des MEB du laboratoire a été équipé d’un outil plus performant que l’EDS, appelé WDS (Wavelength Dispersive Spectroscopy).
Le sujet d’alternance vise à développer cet outil d’analyse, estimer les gains possibles par rapport à la technique EDS actuellement utilisée sur un autre MEB, estimer les incertitudes d’analyses chimiques élémentaires des verres via cette méthode et optimiser la méthode de traitement d’images pour déterminer le pourcentage de phases en présence (dans le cas d’une vitrocéramique par exemple).
En parallèle de ce premier axe d’étude, l’alternant aura également à développer une technique d’analyse de résistance mécanique des matériaux vitreux et vitrocéramiques pour étudier leur comportement mécanique en température, en lien avec leur capacité d’étanchéité. Cet axe d’étude comportera un volant expérimental ainsi qu’une partie de modélisation, en collaboration avec un autre laboratoire du DE2D.
L’alternant sera intégré à l’équipe du laboratoire et renforcera l’expertise du laboratoire en termes de caractérisation MEB et résistance mécanique, et sera amené à travailler en étroite collaboration avec la technicienne et l’ingénieur-chercheur en charge des MEB, l’ingénieur-chercheur en charge du projet sur la tenue mécanique des matériaux, ainsi qu’avec l’ensemble de l’équipe du LDMC.

Profil du candidat

Vous préparez un Bac +5, dans le domaine des matériaux, physique du solide.

Vous avez des compétences en caractérisation microstructurale et résistance mécanique des matériaux. 

Vous maitrisez les outils tel que la microcopie électronique à balayage et l'outil de résistance mécanique. 

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30)

Ville

Bagnols-sur-Cèze

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Formation recommandée

Spécialisation dans le domaine des matériaux

Demandeur

Disponibilité du poste

01/09/2021