Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Dimensionnement de protections pyrotechniques contre les effets des éclats et d'une onde de souffle


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

La Direction des Applications Militaires (DAM) du CEA, au cœur des enjeux de la dissuasion nucléaire Française, cherche ses futurs talents. Organisme inclusif, le CEA est handi-accueillant : nos emplois sont ouverts à toutes et tous. Associer les forces et les compétences de chacun pour atteindre nos objectifs est l'une de nos valeurs partagée par nos 4 600 salariés, répartis sur 5 centres. Les 1 800 salariés du centre de Bruyères-le-Châtel, en Ile de France relèvent les défis scientifiques et technologiques au service de notre Sécurité Nationale. Le centre conçoit les charges nucléaires des armes de la dissuasion, garantit leur sécurité et leur fiabilité en s'appuyant sur le programme simulation. Il met son expertise technique au service des activités dans la lutte contre la prolifération nucléaire, le terrorisme et les alertes en cas de séisme ou de tsunami. Il assure l'ingénierie des infrastructures complexes de la DAM, de leur conception à leur démantèlement. Il co-développe avec Atos les supercalculateurs au meilleur niveau mondial, dont sont issus ceux du Très Grand Centre de Calcul du CEA, qu'il exploite pour ses missions Défense et gère au profit de la recherche. Enfin, il exploite les installations nécessaires au maintien en condition opérationnelle et à la conception des chaufferies nucléaires embarquées sur les sous-marin et les porte-avions.
Venez-vous investir et relever des défis avec des moyens technologiques d'exception!  

Référence

2022-23442-S0789  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Dimensionnement de protections pyrotechniques contre les effets des éclats et d'une onde de souffle

Sujet de stage

Dans le cadre de ses activités, le CEA est amené à réaliser des expérimentations sur différents types d’édifices pyrotechniques. Lors de la détonation des édifices, des ondes de surpression parfois accompagnées d'une gerbe d’éclats sont susceptibles d’impacter les moyens de mesures. Aussi, le dimensionnement de protections contre ces effets est devenu une des étapes importantes de la préparation d’une expérience.
Pour répondre à ces besoins, plusieurs travaux (expérimentaux et numériques) ont été entrepris afin d’identifier les protections les plus adaptées au regard des contraintes imposées par l’expérimentation. Les données collectées ont également permis de développer un premier protocole de calcul associé au code LS-Dyna. Ce post-doctorat s’inscrit dans la continuité de ces travaux.

Durée du contrat (en mois)

2 ans

Description de l'offre

La première partie du sujet aborde les travaux entrepris sur l'étude de dimensionnement de protection contre les éclats. Ainsi, une nouvelle campagne expérimentale a été dimensionnée et réalisée afin d’étudier l’influence de l’angle d’inclinaison, entre l’éclat et la plaque, sur les capacités protectrices du verre. Le post-doctorant(e) devra intégrer l’apport de ces données expérimentales aux protocoles actuels. Ce travail comportera les items suivants :
1/ Analyser des modèles analytiques/empiriques disponibles dans la littérature en identifiant leurs limites d’emploi par rapport à la configuration d’intérêt ;
2/ Exploiter les données expérimentales acquises lors de la dernière campagne ;
3/ Faire évoluer le protocole de calcul actuel développé avec le code LS-Dyna ;
4/ Réaliser une étude comparative sur 1 ou 2 deux cas
La seconde partie porte sur le dimensionnement de protections contre les effets d'une onde de souffle (surpression). A ce jour, un premier protocole de calcul, utilisant plusieurs codes de simulation dont le logiciel LS-Dyna, a été établi pour guider ce dimensionnement. Ainsi, une première étape, sous un code hydrodynamique, consiste à modéliser la propagation d'une onde de souffle issue de la détonation d'un engin explosif lors d'une expérience donnée. Par la suite, la seconde partie emploie les chargements (en pression) obtenus pour évaluer l'efficacité de la tenue de la protection pyrotechnique. Pour cette thématique 'souffle', le(a) postdoctorant(e) devra également restituer par simulation numérique la réponse de différentes protections pyrotechniques expérimentées contre les effets de souffle.

Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, cet emploi est ouvert à tous et toutes.

Profil du candidat

Post-doc

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel