Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Etude de la dissolution de cations métalliques dans des bains d'hydroxydes H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23107  

Description de l'unité

Le STDC a pour mission d'amplifier le développement des technologies durables pour les systèmes énergétiques décarbonés (nucléaire et énergies renouvelables). L'un de ses principaux enjeux est de positionner le CEA comme acteur majeur de l'environnement et de l'économie circulaire. C'est un service commun intégrant deux laboratoires basés sur le site de Marcoule et trois laboratoires à Grenoble. Le poste est situé au LRVE (Laboratoire de développement des procédés de Recyclage et Valorisation pour les systèmes Energétiques décarbonés), l'une des deux équipes du service basées à Marcoule.
L'objectif du LRVE, nouveau laboratoire créé en 2020, est de concevoir des procédés de recyclage et valorisation de métaux/matériaux pour des applications nucléaires et hors nucléaire en lien avec les systèmes énergétiques bas carbone. Le laboratoire dispose d'un panel étendu de compétences scientifiques et techniques permettant de pour proposer une offre R&D intégrée aux différents acteurs du recyclage. Il pilote notamment une plateforme d'instrumentation, transverse au département, qui développe différentes techniques d'imagerie ainsi que de méthodes optiques et/ou spectroscopiques dédiées à l'étude des procédés. Le laboratoire compte à ce jour 20 permanents (11 ingénieurs, 9 techniciens) et une vingtaine de non permanents (doctorants, post-doctorants, alternants, stagiaires).

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Etude de la dissolution de cations métalliques dans des bains d'hydroxydes H/F

Sujet de stage

L'objectif du stage est de contribuer au développement d'un procédé de dégradation de déchets organiques contaminés dans des sels hydroxydes fondus. Les déchets étant potentiellement souillés en plutonium, les études se concentreront sur le comportement du plutonium dans ce type de sels, dans un premier temps sur simulants du plutonium puis sur de la matière réelle. Un autre objectif du stage sera d'analyser par des techniques de chromatographie gazeuse les principaux gaz émis par la dégradation de la matière organique après dissolution dans le sel fondu.

Durée du contrat (en mois)

5 à 6 mois

Description de l'offre

Pour traiter des déchets nucléaires technologiques de type MAVL (Moyenne Activité et à Vie Longue), une des voies envisagées parmi d’autres est l’utilisation d’un procédé de dégradation en sels hydroxydes fondus.

Les sels hydroxydes présentent l’avantage de dégrader de nombreux matériaux (plastiques, métaux…) avec des températures relativement basses (< 500 °C). De plus, après traitement, le bain résiduel est compatible avec un procédé de vitrification ou de cimentation. Dans le but de comprendre les mécanismes de dégradation et de dissolution des espèces chimiques mises en jeu dans ce type de sel fondu, il est nécessaire de réaliser des essais en présence de matières radioactives comme l’oxyde de plutonium et d’uranium (PuO2 et UO2). Le but est de confirmer l’absence de biais expérimentaux lors de l’utilisation de simulants (matière non radioactive) et la pertinence des simulants utilisés. La mise en place de ces essais dans un laboratoire dit en actif sur de la matière réelle représentative nécessite d’acquérir de la connaissance et compétence sur cette thématique sur des espèces non radioactives, simulantes des actinides.

L’un des premiers défis est de dissoudre les oxydes dans le sel hydroxyde. Les premiers résultats et la bibliographie montrent que cette dissolution n’est pas évidente. L’un des objectifs du stage sera donc d’étudier le comportement d’éléments, comme le néodyme et le cérium (généralement utilisés en tant que simulants du plutonium), dans ce type de bain par des méthodes électrochimiques et des analyses chimiques. L’étudiant devra mettre en place un protocole de dissolution qui pourra s’appliquer, par la suite, pour des essais en présence d’oxyde de plutonium. Les essais seront réalisés dans un four dédié en contrôlant un certain nombre de paramètres de synthèse (atmosphère, quantité d’eau, température, impuretés, additifs…).

Le deuxième objectif du stage à regarder est d’étudier l’impact de la dégradation de matière organique dans ce type de sel. Pour ce faire, les principaux gaz émis lors de la dégradation seront identifiés et quantifiés dans la mesure du possible par chromatographie gazeuse couplée à un spectromètre de masse. Ces données serviront pour l’instruction de dossier sécurité pour les essais en actif en présence de plutonium.

Le stage comporte une grande partie expérimentale avec un travail sous hotte et en boîte à gants en laboratoire conventionnel et en zone contrôlé. Le stage aura lieu au CEA ISEC sur le site de Marcoule, situé proche d’Avignon, dans un laboratoire avec des thématiques diverses sur le recyclage et la valorisation des matériaux stratégiques.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Expériences réalisées sous hotte et en boîte à gants en laboratoire conventionnel et en zone

Profil du candidat

Le/ La candidat(e) devra faire preuve de rigueur, volontarisme et persévérance dans les expérimentations et posséder des connaissances approfondies en chimie. Des connaissances en thermodynamique et/ou en pyrochimie seront appréciées

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30)

Ville

  Bagnols sur Cèze

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Master2 ou école d'ingénieur en chimie

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

13/02/2023