Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Étude de la transition de phase solide-plasma de feuilles minces chauffées par laser ultra-court, à l’ai


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.  

Référence

2020-14720-S0062  

Description de l'unité

Le candidat sera accueilli dans une équipe d'expérimentateurs dans le domaine de l'expérimentation laser sur laser de puissance. Cette unité est en liason étroite avec l'unité dévoloppant les codes de calculs qui seront utilisés dans le cadre du stage.

Description du poste

Domaine

Physique du noyau, atome, molécule

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Étude de la transition de phase solide-plasma de feuilles minces chauffées par laser ultra-court, à l’ai

Sujet de stage

Le but du stage est de simuler, à l’aide d’un code de dynamique moléculaire, des feuilles de cuivre et/ou de molybdène chauffées par laser sub-picoseconde. Ces simulations seront effectuées sur les super-calculateurs de la DAM, elles seron ensuite comparées aux résultats obtenus avec les expériences réalisées antérieurement.
L'objectif final est de mettre en avant les failles éventuelles des simulations, et d'approfondir l'interprétation des résultats expérimentaux.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

L’irradiation des matériaux par un faisceau laser infra-rouge de durée femtoseconde permet de créer pendant une durée très courte des états avec des propriétés inédites. Ces nouvelles propriétés proviennent du déséquilibre transitoire entre les électrons excités par le laser et la structure atomique. À un haut degré d’excitation, des conditions extrêmes de pression et de température sont atteintes dans le régime dit de la « matière tiède et dense ».
Ces états thermodynamiques se rencontrent dans des processus variés depuis l’usinage laser jusqu’aux intérieurs planétaires, ou la compression de cibles pour la fusion nucléaire. Cependant, la réponse détaillée du matériau reste encore mal comprise car le déséquilibre entre les électrons et les noyaux atomiques induit des mécanismes difficiles à prendre en compte dans les codes de calcul travaillant à l'échelle macroscopique, souvent utilisés pour restituer les expériences.
Depuis quelques années, la montée en puissance des moyens de calculs permet de traiter le problème à l'échelle atomique d’une expérience réelle par le biais de la dynamique moléculaire. Cette technique permet en particulier de prendre en compte de façon naturelle des processus complexe comme la fusion et son couplage avec l'état électronique, la réponse hydrodynamique, etc.
En fonction des plannings expérimentaux à venir, une participation aux expériences pourra être envisagée. Les expériences auront lieu aux laboratoires CELIA à Bordeaux (Fabien Dorchies) ou au LOA à Palaiseau (Kim Ta Phuoc).

Profil du candidat

Master de physique ou école d'ingénieur/ENS (spécialisations d'intérêt : physique des plasmas, optique, physique des matériaux, programmation Python)
Python
Master 2

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France