Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Etude des rayons X mous sur le tokamak WEST H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18976  

Description de l'unité

"L'Institut de Recherche sur la Fusion par Confinement Magnétique est l'un des départements de la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA. Depuis plus de 50 ans, son rôle est de mener des recherches sur une nouvelle source d'énergie : la fusion par confinement magnétique, en s'associant avec le programme Fusion européen. L'IRFM est installé sur le Centre CEA de Cadarache. Les activités de L'IRFM sont structurées autour de trois axes de recherches de développement :
- contribuer à la réalisation du projet ITER et ceux de l'Approche Elargie (tokamak JT-60SA principalement),
- préparer l'opération scientifique d'ITER, à travers des activités d'expérimentation et de contrôle, ainsi que de théorie et de modélisation,
- établir les bases du futur réacteur de fusion.
Ces activités sont intimement connectées à un effort tout particulier de formation des générations futures de physiciens et de technologues de la fusion. L'IRFM a à sa disposition de nombreuses plateformes de R&D et de tests, dont le tokamak WEST (pour Tungsten (W) Environnement Steady-State Tokamak), transformation de Tore Supra en banc de test pour ITER, le nouveau tokamak du CEA va permettre de tester l'un des composants clé d'ITER et de poursuivre les recherches en physique des plasmas, dans un contexte international grâce aux nombreuses collaborations mises en place."

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Etude des rayons X mous sur le tokamak WEST H/F

Sujet de stage

Le stage portera sur l'étude des impuretés à Z élevé à travers le rayonnement X mou dans le tokamak WEST. Il portera en particulier sur le traitement des données du MESXR et leur validation.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Dans les futurs réacteurs à fusion, les matériaux à Z élevé sont considérés comme les meilleurs candidats pour les composants face au plasma (PCF) en raison de leur résilience aux flux thermiques élevés avec de faibles taux d'érosion, une faible rétention de tritium et une activation des dommages nucléaires plus faible associée aux flux de neutrons. La présence d'impuretés à Z élevé dans le plasma est cependant connue pour restreindre l'espace opérationnel des tokamaks car elle induit des pertes de rayonnement importantes dans le cœur du plasma associées à des effondrements ou des perturbations radiatives. Pour cette raison, il est nécessaire de : comprendre les sources, le transport/confinement des impuretés à Z élevé; contrôler le transport Z pour éviter l'accumulation dans le noyau, ce qui est nécessaire pour atteindre et maintenir des performances de fusion élevées; et fournir un diagnostic qui devrait devenir, dans un avenir proche, une partie essentielle d'un algorithme de contrôle couplé à des actionneurs physiques et d'ingénierie pour minimiser l'accumulation d'impuretés dans les tokamaks.


À ces fins, un nouveau diagnostic par rayons X mous multi-énergies (ME-SXR est en cours de déploiement à WEST (W Environment in Steady-state Tokamak), Cadarache, Franche. Le tokamak WEST est un environnement idéal pour étudier le transport des impuretés à Z élevé puisqu'il a été conçu pour tester les composants de type ITER face au plasma de tungstène dans une longue impulsion (1000 s) scénario. 
 
Le travail de la/le candidat.e pourra porter sur le point suivant. Le sujet exact sera discuté avec la/le candidat.e en fonction de ses préférences.
 
* Traitement des données expérimentales du ME-SXR, et validation en les comparant aux autres diagnostics rayon x-mou installés sur WEST
 
La/le candidat.e sera familier.ère avec le langage de programmation Python et à l’aise en anglais. Le.a candidat.e  aura la possibilité de présenter ses travaux sous la forme d’un article scientifique à la fin de son stage. 

Moyens / Méthodes / Logiciels

Python

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint Paul lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master of Science

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2022