Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Etude électrochimique dans des bains hydroxydes H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18274  

Description de l'unité

Le STDC a pour mission d'amplifier le développement des technologies durables pour les systèmes énergétiques décarbonés (nucléaire et énergies renouvelables). L'un de ses principaux enjeux est de positionner le CEA comme acteur majeur de l'environnement et de l'économie circulaire. C'est un service commun intégrant deux laboratoires basés sur le site de Marcoule et trois laboratoires à Grenoble. Le poste est situé au LRVE (Laboratoire de développement des procédés de Recyclage et Valorisation pour les systèmes Energétiques décarbonés), l'une des deux équipes du service basées à Marcoule.
L'objectif du LRVE, nouveau laboratoire créé en 2020, est de concevoir des procédés de recyclage et valorisation de métaux/matériaux pour des applications nucléaires et hors nucléaire en lien avec les systèmes énergétiques bas carbone. Le laboratoire dispose d'un panel étendu de compétences en génie des procédés (en dissolution, hydrométallurgie, pyrochimie, conversion en phase solide, métallurgie des poudres, hydrodynamique, caractérisation et analyse de cycle de vie) pour proposer une offre R&D intégrée aux différents acteurs du recyclage. Le laboratoire compte à ce jour 21 permanents (12 ingénieurs, 9 techniciens) et une vingtaine de non permanents (doctorants, post-doctorants, alternants, stagiaires).

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Etude électrochimique dans des bains hydroxydes H/F

Sujet de stage

L'objectif du stage est d'étudier le comportement d'espèces chimiques, comme le néodyme et le cérium utilisés généralement comme simulants du plutonium, dans un bain de sels fondus hydroxydes par des méthodes électrochimiques.

Durée du contrat (en mois)

5 à 6

Description de l'offre

Pour traiter des déchets technologiques de type MAVL (Moyenne Activité et à Vie Longue) contaminés en alpha, une des voies envisagées parmi d’autres est l’utilisation d’un procédé de dégradation en sels hydroxydes fondus.

Les sels hydroxydes présentent l’avantage d’avoir des bas points de fusion (inférieures à 400 °C) et sont capables de solubiliser des oxydes. De plus, après traitement, le bain résiduel est compatible à un procédé de vitrification ou de cimentation. Dans le but de comprendre les mécanismes de dégradation et de dissolution des espèces chimiques mises en jeu, il est nécessaire de maîtriser les conditions de préparation du bain hydroxyde et d’étudier la stabilité des éléments chimiques d’intérêt dans le sel fondu.

L’objectif du stage est d’étudier le comportement d’espèces chimiques, comme le néodyme et le cérium utilisés généralement comme simulants du plutonium ou encore d’autres éléments jugés intéressants pour l’étude, dans ce type de bain par des méthodes électrochimiques. Les essais de dissolution des espèces chimiques étudiés pourront s’appuyer sur des données thermodynamiques utiles à la compréhension des phénomènes. Pour cela, après des recherches bibliographiques, l’étudiant devra préparer les sels hydroxydes fondus tout en maîtrisant les paramètres de synthèse (atmosphère, quantité d’eau, température, impuretés…) dans un four dédié. Dans cette chimie complexe, la connaissance de la quantité d’eau introduite dans le système est essentielle car la stabilité des espèces chimiques en solution est différente selon les teneurs en eau. Le comportement de l’eau en sel hydroxyde sera examiné au préalable. Puis une fois maîtrisée, des études de dissolution d’éléments chimiques dans le sel seront menées par des moyens électrochimiques et s’appuieront sur des diagrammes potentiel-acidité.

Le stage comporte une grande partie expérimentale avec un travail sous hotte ou en boîte à gants inertée inactive pour la manipulation des réactifs et la réalisation des essais en température. Le stage aura lieu au CEA-ISEC sur le site de Marcoule (30), situé proche d’Avignon.

 

Moyens / Méthodes / Logiciels

Pack office, ICP-AES, équipements d'électrochimie analytique, spectrophotométrie UV-vis

Profil du candidat

Etudiant(e) en Master 2 ou école d’ingénieur. Le/la candidat(e) devra faire preuve de rigueur et persévérance dans les expérimentations et posséder des connaissances approfondies en chimie. Des connaissances en thermodynamique et/ou en pyrochimie seront appréciés. Capacité à travailler en équipe et de rédiger des rapports de façon claire

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30)

Ville

Bagnol sur Cèze

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Formation recommandée

Ecole d'ingénieur en chimie, électrochimie

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2022