Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Etude théorique/expérimentale : propagation de la lumière polarisée dans une structure OLED H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18428  

Description de l'unité

Le Leti, institut de recherche technologique de CEA Tech , a pour mission de créer de la valeur et de l'innovation avec ses partenaires industriels. Il fait le lien entre la recherche fondamentale et le développement de micro et nanotechnologies dans le but d'améliorer la qualité de vie de chacun. Fort d'un portefeuille de 2800 brevets, le Leti façonne des solutions avancées pour améliorer la compétitivité de ses partenaires industriels. Localisé à Grenoble (38), le Leti compte plus de 1 800 chercheurs.

Description du poste

Domaine

Optique et optronique

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Etude théorique/expérimentale : propagation de la lumière polarisée dans une structure OLED H/F

Sujet de stage

En collaboration avec des chimistes du CEA Saclay et de l'université de Rennes, Le laboratoire LCEM du Leti s'intéresse à des nouvelles molécules chirales pour des sources OLED (Organic Light Emitting Device) capables d'émettre de la lumière circulairement polarisée (CP).

Le contenu du travail proposé comporte trois volets scientifiques qui sont :
- la réalisation de couches minces simples et d'empilements OLED par d'évaporation sous vide (travail en salle blanche),
- la caractérisation optique et électro-optique de ces objets
- la simulation optique du comportement de couches minces simples ou intégrées dans un dispositif OLED complet.

Durée du contrat (en mois)

12

Description de l'offre

L’intérêt de ces sources CPOLED est multiple et englobe aussi bien les micro-écrans que les applications pour la santé. Alors que l’état de l’art est assez fourni sur la partie chimique, peu d’études se sont penchées sur la génération et le transport de lumière dans les composants CPOLEDs. De la même manière, les conditions de mesure de la polarité de la lumière émise sont peu détaillées dans la littérature existante.

Au laboratoire LCEM où ces molécules chirales sont intégrées dans des dispositifs CPOLED, l’objectif est de concevoir des architectures OLEDs à même de mieux préserver la polarisation de la lumière. Pour cela, il est indispensable de comprendre la propagation de la lumière dans les empilements OLED d’un point de vue théorique et expérimental. Ce travail s’inscrit dans une collaboration plus large mise en place dans le projet ANR « i-chiralight »[1].

Vous menerez :

- L'étude de matériaux émetteurs simples : Les matériaux à étudier seront des couches minces déposées sous vide en utilisant les moyens d’évaporation de couches minces disponibles au laboratoire. Les matériaux organiques utilisés seront fournis par nos partenaires chimistes de Saclay ou de Rennes. Des caractérisations optiques de type ellipsométrie, photoluminescence, … seront réalisés afin d’évaluer la performance des molécules en terme de rendement d’émission mais également en terme de pouvoir rotationnel de la lumière. Pour ce dernier point, un modèle permettant de calculer tous les termes des matrices de Müller est en cours de développement et la validation de celui-ci sera un travail à effectuer par le post-doctorant.

-  L'étude de composants OLED complets : Dans la seconde phase de ce travail, nous nous intéresserons au système OLED complet en étudiant la propagation des modes optiques dans l'empilement des différentes couches constituant l’OLED. Ce travail pourra être effectué soit en s’appuyant sur des outils de simulation disponibles au laboratoire soit en développant des codes de calcul dédiés sur MATLAB. Des réalisations technologiques seront à réaliser ainsi qu’une caractérisation complète des composants ainsi obtenus.

 

Les moyens, méthodes et logiciels dont vous disposerez :

Logiciel de simulation optique (code commercial ou à développer sur MATLAB), machine de dépôt sous vide, banc de polarimétrie, mesure d’ellipsométrie, mesure de photoluminescence, mesure IVL sur OLED.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Logiciel de simulation optique, machine de dépôt sous vide, banc de polarimétrie

Profil du candidat

Physicien(ne) et/ou opticien(ne) possédant une première expérience de recherche réussie (thèse doctorale) motivé(e) par la simulation optique (code MATLAB) et la technologie de couches minces en salle blanche. Ouverture d'esprit et capacité à collaborer avec des laboratoires partenaires seront indispensables.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France

Ville

grenoble

Demandeur

Disponibilité du poste

01/11/2021