Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Evaluation de données neutroniques pour la simulation d'accidents graves d'un RNR-Na H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23254  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Evaluation de données neutroniques pour la simulation d'accidents graves d'un RNR-Na H/F

Sujet de stage

Les réacteurs nucléaires de nouvelle génération (GENIV), ont pour objectif d'utiliser plus efficacement le combustible nucléaire, de réduire la quantité de déchets produits tout en étant économiquement compétitif et en maintenant un niveau de sûreté adapté au standard actuel.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

 

Dans ce cadre, des études d’accidents graves sont réalisées au CEA sur les réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium (RNR-Na), un des six concepts de GENIV retenu par le GENIV International Forum et qui a fait objet d’intenses recherches et développements en France. Ces études visent notamment à garantir la capacité du réacteur à confiner dans toutes les situations les matières radioactives contenues en son sein. Pour cela, on simule des transitoires accidentels menant à des accidents « ultimes » et en particulier à la fusion du cœur.

Ces transitoires sont calculés à l’aide du code de simulations d’accident grave SIMMER, développé et utilisé dans le cadre d’une collaboration internationale franco-japonaise. Pour simuler ces transitoires, SIMMER a besoin de données neutroniques permettant de générer les sections efficaces microscopiques. Au CEA, elles sont produites grâce au code déterministe de référence ERANOS. Elles doivent notamment permettre de reproduire via les solveurs simplifiés de SIMMER les principales caractéristiques d’intérêt du cœur, telles que la distribution de puissance ou les coefficients de contre-réactions (Doppler et sodium) indispensables aux calculs de transitoires.

 Certaines limitations propres à l’outil SIMMER complexifient les possibilités de représentativité des cœurs. Ainsi par exemple, SIMMER permet seulement une représentation du combustible à l’aide d’une combinaison linéaire de deux vecteurs isotopiques : ce qui est suffisant pour représenter un cœur neuf au contraire d’un cœur déjà irradié. La recherche d’une combinaison adéquate de vecteurs isotopiques devient alors plus complexe et dépendante de nombreux paramètres afin d’être représentatif de l’évolution hétérogène du combustible dans l’ensemble de la géométrie cœur.

 L’objectif de stage est donc de définir et d’appliquer une méthodologie de recherche de vecteur isotopique valide en fin d’irradiation pour un cœur RNR-Na à faible coefficient de vidange (de type ASTRID). Le stagiaire utilisera le code de simulation neutronique déterministe ERANOS et des plateformes de calcul numérique (de type URANIE) afin de balayer l’espace des paramètres. L’analyse physique des résultats et les idées proposées par l’étudiant tout au long du stage permettront d’orienter la recherche au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

 En fonction de l’avancement des travaux, des études de transitoires accidentels avec un outil multi-physique de type SIMMER pourront être envisagées afin d’évaluer les bibliothèques produites.

Pour candidater:

Pierre SCIORA / Aymeric EUSTACHE

pierre.sciora@cea.fr / aimeric.eustache@cea.fr

04 42 25 77 27 / 04 42 25 78 97

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, neutronique.

Moyens informatiques :

Système d’exploitation Unix/Linux, Windows

Langages de programmation : Python

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2023