Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Evaluation de l'impact de nouvelles installations du cycle nucléaire (ressources, déchets, ) H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-13712  

Description de l'unité

Le LSPS (Laboratoire de Simulation, Procédé et Systèmes) effectue des études prospectives sur des installations du cycle du combustible à partir d'hypothèses variées vis-à-vis des capacités, des performances et du mode de production de l'électricité.
Ces études abordent les éléments techniques et technologiques (type de procédé, appareillages, mode de fonctionnement, dimensionnement),les aspects technico-économiques et les impacts environnementaux (déchets, stockage, ressources, …).

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Alternance

Intitulé de l'offre

Evaluation de l'impact de nouvelles installations du cycle nucléaire (ressources, déchets, ) H/F

Sujet de stage

Plusieurs pays s'intéressent au développement de petits réacteurs modulaires (appelés Small Modular Reactors ou SMR) comme les Etats-Unis, la Russie, le Canada. Ce sont des réacteurs à fission de 10 à 300 MWe, de taille et de puissance plus faibles que celles des réacteurs conventionnels. L'atout de ces installations est la réduction des travaux sur site avec une fabrication en usine suivie d'un transport sur le site d'implantation. Elles permettraient de produire électricité et chaleur pour alimenter des réseaux de chauffage urbain, le dessalement d'eau de mer, la production d'hydrogène.

Durée du contrat (en mois)

3 ans

Description de l'offre

le sujet proposé consiste à réaliser une première analyse des installations SMRs sous plusieurs angles : les ressources en matières premières et en termes d’équipements industriels (besoins de fabrication d’assemblages combustibles voire de traitement des combustibles usés), les déchets radioactifs et les transports associés.
L’ensemble des étapes du cycle nucléaire nécessaires au déploiement de telles installations devra être analysé et comparé au cycle nucléaire de forte puissance (cas de la France par exemple).

On s’intéressera ainsi aux étapes de l’amont du cycle (extraction du minerai d’uranium, enrichissement, fabrication) et à l’aval du cycle avec le traitement des combustibles usés.

Pour chacune de ces étapes, on évaluera d’une part les besoins en ressources naturelles, la production de déchets radioactifs issus du fonctionnement des installations ainsi que de leur démantèlement et, d’autre part, les besoins en transports de déchets, d’objets comme les assemblages combustibles.


L’étape de fabrication des assemblages combustibles sera plus particulièrement analysée sous plusieurs angles avec l’établissement des schémas de flux, les principaux équipements, la définition d’éléments d’implantation de l’usine, un bilan des déchets de fonctionnement et de démantèlement sur la base d’analogies avec des usines française ou américaine.


Une étude américaine publiée en 2017 et menée par BNL (Brookhaven National Laboratory) et ORNL (Oak Ridge National Laboratory) a analysé des indicateurs similaires qu’il sera intéressant de commenter sur la base de notre propre étude.

L’étudiant-e intéressé-e par ce sujet sera amené-e à aborder l’ensemble des étapes du cycle du nucléaire adapté à des petits réacteurs modulaires afin de les comparer à la situation actuelle.

L’étude sera centrée sur les usines du cycle plutôt que sur les réacteurs en eux-mêmes et couvrira différentes thématiques importantes vis-à-vis des impacts environnementaux et sociétaux que sont les déchets radioactifs et les transports.


L’étudiant-e doit avoir un bon niveau d’anglais car il-elle sera amené-e à consulter des documents en langue anglaise. 

Profil du candidat

Diplôme préparé : Diplôme École d'ingénieurs
Spécialité du diplôme : Génie des Procédés
Logiciels / Outils utilisés : Bureautique
Langue : Anglais
Niveau de langue requis : Intermédiaire

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30)

Ville

  Bagnols sur Cèze

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Demandeur

Disponibilité du poste

01/09/2020