Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Evaluation de l'incertitude de mesure en hydrogène d'alliages métalliques irradiés H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-15183  

Description de l'unité

Au sein du DMN, le Service d'Etudes des Matériaux Irradiés (SEMI), composé de 3 laboratoires de R&D et de la Section d'Exploitation du LECI (SEL), a pour principale mission de réaliser des caractérisations métallurgiques, mécaniques et physico-chimiques de matériaux irradiés aux neutrons. L'objectif est d'établir leurs performances et de prévoir leur durée de vie en service, ainsi que leur comportement dans différentes conditions incidentelles, accidentelles, de transport et entreposage. Les caractérisations sont principalement menées au sein du LECI (Installation Nucléaire de Base n°50), un laboratoire chaud muni de 45 cellules blindées.

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Evaluation de l'incertitude de mesure en hydrogène d'alliages métalliques irradiés H/F

Sujet de stage

l'objectif de ce stage est d'évaluer l'incertitude globale de la mesure de la teneur en hydrogène
réalisée à partir d'un four sous vide implanté dans l'une des cellules blindées de l'installation. Cette analyse devra
s'effectuer dans un cadre normatif afin de renforcer la justesse des résultats annoncés. Les objectifs du stage
sont les suivants :
- Analyse et compréhension des différentes étapes de mesure de la teneur en hydrogène selon un mode
opératoire validé par le LECI (étalonnage, extraction et analyse des gaz contenus dans les gaines irradiées
(l'analyse des gaz est réalisée a posteriori par spectrométrie de masse au Département de Physico-Chimie –
DPC).
- Evaluer les sources d'incertitudes liées à la mesure de teneur d'hydrogène.
- Mettre en place une méthode fiable et normée pour l'estimation de l'incertitude de mesure de la teneur
d'hydrogène au LECI à partir des résultats expérimentaux obtenus ces dernières années.

Durée du contrat (en mois)

4 mois

Description de l'offre

La sûreté des centrales nucléaires est l’un des enjeux industriels importants pour la protection de la population et de l’environnement. Les propriétés de ces matériaux vont évoluer dans le temps sous l’effet des conditions d’exploitation (température, pression, irradiation) et peuvent remettre en cause leur rôle de sûreté. Ainsi, l’évolution du comportement structural de ces matériaux est suivie par le biais de campagnes d’analyses expérimentales programmées dans le cadre de programmes de surveillance ou lors de la phase de conception de ces matériaux. Ces données expérimentales servent aussi à alimenter des modèles de simulation visant à prédire le comportement des matériaux sur plusieurs années (tenue mécanique, corrosion). Le Laboratoire de caractérisations Physico-chimiques des Matériaux Irradiés (LPCMI) situé au CEA Saclay participe activement à ces études en caractérisant des matériaux irradiés issus de programmes de surveillance ou d’irradiations pilotées par FRAMATOME et EDF. La tenue à la corrosion des gaines de combustible, première barrière de sûreté, est notamment étudiée au LPCMI en réalisant des mesures de la teneur en hydrogène contenue dans le matériau. L’augmentation de cette teneur est assimilée à une corrosion de la gaine (oxydation, hydruration, diffusion) entrainant sa fragilisation. Le LPCMIa pour mission de communiquer des données robustes aux partenaires industriels pour assurer le bon déroulement de leurs programmes de surveillance ou de R&D sur ces matériaux.

 

OBJECTIFS ET DEROULEMENT DU STAGE :

Dans ce contexte, l’objectif de ce stage est d’évaluer l’incertitude globale de la mesure de la teneur en hydrogène réalisée à partir d’un four sous vide implanté dans l’une des cellules blindées de l’installation. Cette analyse devra s’effectuer dans un cadre normatif afin de renforcer la justesse des résultats annoncés. Les objectifs du stage sont les suivants : - Analyse et compréhension des différentes étapes de mesure de la teneur en hydrogène selon un mode opératoire validé par le LECI (étalonnage, extraction et analyse des gaz contenus dans les gaines irradiées (l’analyse des gaz est réalisée a posteriori par spectrométrie de masse au Département de Physico-Chimie – DPC). - Evaluer les sources d’incertitudes liées à la mesure de teneur d’hydrogène. - Mettre en place une méthode fiable et normée pour l’estimation de l’incertitude de mesure de la teneur d’hydrogène au LECI à partir des résultats expérimentaux obtenus ces dernières années.

 

PREREQUIS :

+ Notions de métrologie sur des appareils de caractérisation physico –chimique des matériaux, processus qualité (évaluation et maîtrise des incertitudes de mesure à l’aide de méthodes de référence). + Maitrise des outils informatiques (Excel, Word, Powerpoint). Responsable du stage : L. Séjourné (lionel.sejourne@cea.fr)

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France

Ville

Saclay

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+2 - Diplôme universitaire de technologie (DUT)

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2021