Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

INGENIEUR CHIMISTE ANALYTIQUE


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18436  

Description de la Direction

l'Institut de Biologie François-Jacob au sein de la DRF du CEA a pour mission de conduire des recherches en radiobiologie et radiotoxicologie, en génomique humaine, en génomique environnementale et en recherche translationnelle dans le domaine des affections neurodégénératives, infectieuses et hématologiques, en s'appuyant sur les plateformes de haute technologie et l'expertise des unités de la DRF situées sur les sites de Fontenay aux Roses et d'Evry.

Description de l'unité

MIRCen - Molecular Imaging Research Center - est une installation de recherche préclinique développée par le CEA et l'INSERM. Cette installation, basée sur le site CEA de Fontenay-aux-Roses, est constituée d'un ensemble de plateformes dédiées au développement et à la validation de modèles animaux pertinents de pathologies humaines. Ces modèles sont utilisés pour le développement et la validation de nouvelles techniques permettant de détecter des déficits à un stade précoce de la maladie. Ils sont également utilisés pour évaluer des thérapies innovantes dans le domaine des maladies neurodégénératives.

Description du poste

Domaine

Recherche biomédicale, clinique, préclinique

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

INGENIEUR CHIMISTE ANALYTIQUE

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

La plateforme TEP de MIRCen a pour missions : d’évaluer et valider de nouveaux radiotraceurs sur animal sain et animal modèle en vue de leur transfert vers la clinique; de valider des nouveaux modèles animaux grâce à des biomarqueurs TEP bien validés; d’évaluer de nouvelles thérapies en vue de leur transfert vers la clinique.

 Les analyses de la concentration sanguine d’un radiotraceur et de ses métabolites, ainsi que la quantification systémique des drogues administrées lors d’examens TEP sont partie intégrante de ces missions et ont un rôle central dans la quantification et l’interprétation des données TEP.

Suite à la mise en service prochaine de l’unité de radiochimie de MIRCen, nous souhaitons renforcer l’équipe TEP et intégrer dans nos activités des méthodes analytiques ex vivo, in vitro et post-mortem. Ces activités seront notamment en soutien d’études de pharmacocinétique en TEP dans le cadre de projets internes ou de projets en partenariat avec l’Institut Jacob (IDMIT) et le réseau Neuratris.

Le/la candidat(e) aura en charge d’assurer principalement les missions suivantes :

1.       Développer de nouvelles procédures d’analyse de drogues/molécules et leur métabolisme dans le sang,

2.       Soutenir l’activité de la plateforme TEP : assurer la quantification des (radio)métabolites, améliorer ou simplifier les procédures existantes,

3.       Faire l’interface avec des laboratoires d’analyse du métabolisme (Joliot/SPI, SIMOPRO),

4.       Mettre en place et mener à bien des études d’autoradiographie et de binding sur homogénats, de binding sur coupe dans les projets de l’équipe résidente.

Pour assurer ces missions, le/la candidat(e) devra :

1) Maîtriser les méthodes chimiques afin d’analyser les échantillons biologiques à l’aide d’équipements spécifiques (HPLC, SPE,  méthodes d’analyses liquides et solides),

 2) Gérer l’interface avec des laboratoires d’analyse des radiométabolites au sein de l’Institut ou à l’extérieur (des connaissances sur la spectrométrie de masse serait un avantage),

 3) Contribuer au développement des protocoles d’autoradiographie et de binding in vitro.

 

 Poste basé à Fontenay aux Roses (92). 

Profil du candidat

Ingénieur(e) ou diplômé(e) d’un master2 en chimie (analytique), le(la) candidat(e) devra maitriser les principales techniques d’analyse chimiques en phase liquide ou solide. Une expérience professionnelle de 4-5 ans dans ces domaines d’activité serait un plus.

Le(la) candidat(e) est rigoureux avec un grand sens de l’analyse et doit être force de proposition et d’initiatives.

Il(elle) a un grand sens de l’organisation et un bon relationnel afin de communiquer aisément au sein de l’équipe TEP et avec des interlocuteurs de différents domaines.

Pour ce poste merci d'adresser CV et lettre de motivation à :

Olivier BARRET : olivier.barret@cea.fr ou

Nadja VAN CAMP : nadja.van-camp@cea.fr 

 

Localisation du poste

Site

Fontenay-aux-Roses

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Hauts-de-Seine (92)

Ville

FONTENAY AUX ROSES

Demandeur

Disponibilité du poste

01/12/2021