Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Ingénieur procédé dissolution en haute activité H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-24870  

Description de la Direction

Au sein de la Direction des Energies (DES) du CEA, l'ISEC (Institut des sciences et technologies pour une économie circulaire des énergies bas-carbone) apporte des réponses aux challenges de la transition énergétique associant nucléaire et nouvelles technologies pour l'énergie. Il met en avant une utilisation durable des ressources primaires et secondaires en développant des procédés de traitement/recyclage, fabrication de matériaux avancés à propriétés contrôlées, dépollution et conditionnement des déchets industriels dans une démarche d'écoconception.

Description de l'unité

Le Département de recherche sur les procédés pour la Mine et le Recyclage du Combustible (DMRC) mène des activités de recherche pour concevoir, développer et qualifier les procédés du cycle du combustible nucléaire. Dans ce cadre, le DMRC développe plus spécifiquement des procédés de dissolution, de séparation des éléments d'intérêt, de conversion en solides des éléments séparés, de fabrication de matériaux recyclés, ainsi que les démarches analytiques et de modélisation associées.

Au sein du Service d'étude des Procédés de Traitement des Combustibles (SPTC), le Laboratoire des procédés de Dissolution et Chimie aux Interfaces (LDCI) est en charge :
- de programmes de R&D, menés principalement sur la dissolution du combustible nucléaire usé à des fins de valorisation,
- du soutien à l'usine actuelle de traitement des combustibles de La Hague ;
- de l'établissement de modèles physico-chimiques dédiés à la conception, au développement et à l'optimisation de procédés de dissolution.
Pour conduire ces travaux de recherche, il dispose :
- d'espaces expérimentaux en inactif et en uranium pour la validation de choix techniques ou pour mener des études de compréhension sur des modèles simplifiés ;
- de boîtes à gants pour réaliser des essais en présence de plutonium ;
- et enfin, d'une chaîne blindée permettant de conduire des essais intégraux sur des objets très irradiants comme le combustible nucléaire usé.

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Ingénieur procédé dissolution en haute activité H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Vous travaillerez dans le Laboratoire des procédés de Dissolution et Chimie aux Interfaces dans l'installation ATALANTE sur le développement de procédés et la conduite d'essais en haute activité.

Vous interviendrez plus particulièrement sur :
- la conception d’essais en chaine blindée afin d’acquérir les données de base nécessaires au traitement/recyclage des combustibles à l’échelle industrielle aussi bien pour l'usine actuelle que pour les usines du futur;
- le développement de méthodes spécifiques et la caractérisation physico-chimique d'échantillons issus d'installations en cours de démantèlement en soutien aux opérations d'assainissement-démantèlement;
Ces essais seront réalisés en caissons blindés, et nécessitent donc une adaptation spécifique des procédés et des équipements mis en œuvre ainsi que la mise en place d'un suivi analytique adapté.

Pour mener à bien ces actions, vous travaillerez :
- au sein du LDCI avec les équipes de télémanipulateurs en charge des essais de dissolution avancée en chaine blindée, mais également en interface avec les équipes responsables du développement des procédés de dissolution sur composés modèles ou combustibles non irradiés,
- en interface avec d'autres unités du DMRC, plus particulièrement avec le laboratoire d'Analyses Atalante (DMRC/SASP/L2AT) ainsi que le service d'exploitation de l'installation ATALANTE (DMRC/SEAT) ou du CEA (DDSD).

 

 

Eléments spécifiques du poste: NIG

 

Vous intègrerez les équipes de l’Institut des Sciences et technologies pour une Economie Circulaire des énergies bas carbone – ISEC.

Profil du candidat

Vous êtes titulaire d'un Bac+5 Spécialité Chimie, Procédé suivi idéalement d'une expérience professionnelle de 3 à 5 ans.

 

Compétences techniques: Physico-chimie des solutions et des matériaux, radiochimie - génie des procédés

Les compétences requises pour ce poste sont multiples et doivent permettre de manager les équipes de terrain (organisation du travail, communication, planification..), concevoir, développer et rationaliser des essais expérimentaux, réaliser des études en lien avec les demandes de sûreté/sécurité de l'installation ou encore gérer les dossiers de transport de matière.

 

Votre rigueur, esprit d'équipe, esprit d'initiative, esprit de synthèse, sens de l'organisation et votre capacité d'adaptation sont essentiels pour réussir sur ce poste.

 

 

 

 

Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l’intégration des personnes en situation d’handicap, cet emploi est ouvert à toutes et à tous.

Localisation du poste

Site

Marcoule

Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30)

Ville

Bagnols sur Cèze

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Demandeur

Disponibilité du poste

01/04/2023