Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Inspection de structures composites par ultrasons non-linéaires en vue de l'imagerie de défauts H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-19443  

Description de l'unité

Localisé en région parisienne, sur le plateau de Saclay, le CEA LIST est un institut de recherche technologique sur les systèmes à logiciel prépondérant. Dans le domaine du Contrôle Non Destructif (CND), les thématiques de recherche au CEA LIST sont principalement la simulation, le traitement des données, et la conception d'instrumentations et de capteurs innovants. Les études portent principalement sur les techniques ultrasonores, électromagnétiques (courant de Foucault) et rayons X. Dans ce cadre, le LIST développe la plate-forme CIVA (http://www-civa.cea.fr), logiciel de simulation des CND qui s'appuie sur les travaux de recherches menés au sein du département DISC.

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Inspection de structures composites par ultrasons non-linéaires en vue de l'imagerie de défauts H/F

Sujet de stage

Le sujet de stage s'inscrit dans le cadre du contrôle non destructif par méthodes ultrasonores non linéaires appliquées au domaine des matériaux composites. Ce domaine concerne les secteurs aéronautiques, éoliens, automobiles, exploitant les propriétés de ces matériaux (allègement de structures, assemblages, collages...).

Ce stage comporte des aspects expérimentaux (mise en place d'essais sur échantillons comportant des défauts d'impact maitrisés), ainsi que des aspects simulation (COMSOL) des phénomènes d'interaction ondes élastiques/défauts avec la prise en compte des effets non linéaires.

Durée du contrat (en mois)

4 à 6 mois

Description de l'offre

Les composites tendent à remplacer les structures métalliques historiques dans de nombreuses industries, que ce soit dans l’aéronautique (zones structurelles ou non) ou pour la construction d’éolienne, car ils permettent un allègement des structures à performances mécaniques équivalentes.

Tout au long de leur vie, ces structures sont soumises à des contraintes liées à leur fonctionnement (vibration du moteur, vents…) ou à des impacts, mettant en péril leur état de santé.  Il est donc nécessaire de détecter des défauts précurseurs afin de prédire la durée de vie résiduelle de la structure.

Parmi les nombreuses méthodes de contrôle non destructif existantes, le CEA-LIST développe des méthodes d’imagerie utilisant la sensibilité des ondes ultrasonores à des défauts (qui peuvent être des fissures, délaminage, ou décollement). En travaillant dans le domaine de l’acoustique linéaire, seuls des défauts générant une rupture d’impédance acoustique vis-à-vis du milieu environnant peuvent être détectés. Certains défauts cependant sont invisibles aux ultrasons dits ‘classiques’, comme par exemple les fissures fermées. Ainsi, le CEA étudie également des méthodes exploitant l’interaction non-linéaire entre ces défauts et des ondes ultrasonores de forte amplitude. Les méthodes étudiées jusqu’à présent permettent la détection de défauts non vus par ultrasons linéaires dans des configurations de laboratoire.

L’objectif de ce stage est alors d’étendre les méthodes actuelles à des configurations compatibles avec un usage industriel d’une part, et permettant de réaliser plus aisément l’image d’une structure.

 Ainsi, le(a) stagiaire sera amené(e) à réaliser des expériences au laboratoire sur des échantillons de composite contenant des défauts d’impact. En complément à ce volet expérimental, il s’intéressera également à la modélisation du phénomène d’interaction non-linéaire entre ultrasons et défaut, à l’aide d’outils de simulation (par exemple éléments finis), afin de mieux appréhender le phénomène.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Langage Python / COMSOL / banc d'essais ultrasons

Profil du candidat

Profil recherché :

  • Ondes et vibration
  • Appétence pour les expériences en laboratoire
  • Traitement du signal
  • curiosité scientifique

 

Rémunération selon profil, le/la candidat(e) aura accès aux facilités de transports du CEA et au restaurant d'entreprise.

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Saclay

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Ecole d'ingénieur ou Master 2 physique des ondes / traitement de signal / matériaux

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2022