Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Intégration de méthodes d'estimation des coûts dans un code de scénario électronucléaire


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18805-S0609  

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle), intégré au Département d'études des réacteurs (DER) de l’Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d’énergie bas carbone (IRESNE) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire.
En complément, le SPRC participe à la réalisation des mesures différentielles des données nucléaires, à leur mise en forme et à leur qualification. Il réalise également les études neutroniques de conception de cœurs de réacteurs innovants, et, à l'aide d'études de scénarios électronucléaires, évalue l'incidence des évolutions du parc des installations nucléaires (réacteurs et usines).

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Intégration de méthodes d'estimation des coûts dans un code de scénario électronucléaire

Sujet de stage

L’évolution des mix énergétique et électrique induite par la transition énergétique conduit à un besoin en études prospectives telles que les scénarios énergétiques et notamment électronucléaires. Les scénarios électronucléaires permettent de quantifier l’impact d’un changement de stratégie sur un cycle du combustible nucléaire.

Durée du contrat (en mois)

6 mois mois

Description de l'offre

Ces études sont réalisées à partir d’outils de simulation dynamique du cycle, tels que le code COSI développé au CEA, modélisant l’évolution des inventaires et flux de matières nucléaires dans tous les réacteurs et usines du cycle. A partir des résultats de ces simulations, des indicateurs variés de performances des parcs sont évalués (ressources, déchets, coût du kWh…). Les scénarios électronucléaires mobilisent en conséquence de nombreux domaines scientifiques (physique, mathématiques, économie, sociologie…) et sont donc interdisciplinaires. C’est dans le but de rassembler des chercheurs de différents thématiques et organismes (CNRS, CEA, Université) qu’a été créé le projet CINEASTE dans le cadre du programme de recherche NEEDS. Le stage proposé s’inscrit dans le cadre du projet CINEASTE sur la thématique d’intégration de l’estimation des coûts dans un code de scénario électronucléaire tel que COSI.
Les coûts de production constituent des données d’entrée pour les scénarios énergétiques. À ce titre, ils sont une porte d’entrée pertinente pour les études technico-économiques. Il existe de nombreux coûts dont le calcul dépend de la question posée. Le LCOE (Levelized Cost Of Electricity) vise à produire une évaluation du coût actualisé de la production sur la durée de vie de l’installation. Si les coûts de production constituent des paramètres importants, ils ne portent qu’une partie restreinte de l’information nécessaire à l’analyse des différentes sources de production électrique. En effet, la mise en fonctionnement d’un nouveau moyen de production sur le réseau électrique s’accompagne de coûts additionnels qu’il est nécessaire de prendre en compte dans l’analyse. Ces coûts « systèmes » sont souvent significatifs et doivent être pris en compte. De plus, dans le cadre d’un marché de l’électricité en mutation, le coût de production est à comparer au prix de l’électricité fixé, à l’interaction offre-demande et à l’exigence d’équilibre du réseau.
Dans un premier temps, le stagiaire construira une classification des différents coûts utilisés dans la littérature économique. Dans un second temps, le travail visera à finaliser la validation des maquettes de calcul de LCOE nucléaire développées en 2021 au LE2C. Afin d’élargir les capacités des maquettes, le calcul des coûts de production fossile et renouvelable seront intégrés. Enfin, les maquettes seront modifiées afin de pouvoir calculer plusieurs types de coûts. Le stagiaire mènera dans ce cadre une réflexion visant à comprendre les interactions entre les coûts de production et le marché de l’électricité.

Profil du candidat

Troisième année d'Ecole d'Ingénieur ou M2 Génie Nucléaire
Système d’exploitation Unix/Linux, Code de scénarios COSI, Python et/ou C++
Master 2

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur