Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Méthodes de traitement du signal pour l'analyse des gaz transpirés ou exhalés H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-7203  

Description de l'unité

Le Leti, institut de recherche technologique du CEA, a pour mission de créer de la valeur et de l'innovation avec ses partenaires industriels. Il fait le lien entre la recherche fondamentale et la production de micro et nanotechnologies dans le but d'améliorer la qualité de vie de chacun. Fort d'un portefeuille de 2.800 brevets, le Leti façonne des solutions avancées pour améliorer la compétitivité de ses partenaires industriels: grands groupes, PME ou startups. Localisé à Grenoble (38), le Leti compte plus de 1 800 chercheurs et a des bureaux aux US et au Japon.

Le laboratoire Systèmes Portés par la Personne (LS2P) étudie et développe des dispositifs médicaux permettant de mesurer des paramètres physiologiques pour suivre l'état de santé des patients. Ces dispositifs miniaturisés reposent sur des capteurs électriques, optiques, gravimétriques, ou chimiques. L'intégration système est réalisée au sein de plateformes de mesure ou de contrôle comme le pancrés artificiel pour la régulation de la glycémie, les casques d'enregistrement de l'électroencéphalogramme (EEG), les bracelets de mesure de l'oxymétrie, les patchs ou T-shirts instrumentés, les dispositifs d'analyse posés sur la peau. Le laboratoire rassemble des compétences en électronique, physique et traitement de l'information. Les études couvrent aussi bien des projets de ressourcement amonts que des projets applicatifs allant jusqu'à la validation expérimentale et la validation clinique en milieu hospitalier.

Délai de traitement

6 mois

Description du poste

Domaine

Santé

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Méthodes de traitement du signal pour l'analyse des gaz transpirés ou exhalés H/F

Sujet de stage

Méthodes de traitement du signal pour l'analyse des gaz transpirés ou exhalés lors de tests physiologiques

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Les maladies respiratoires affectent les échanges gazeux entre le sang et l’air expiré, et donc la concentration des biomarqueurs dans le sang. La mesure des gaz transpirés permet de suivre en continue la concentration de certains composés volatils, notamment le dioxyde de carbone. Le Laboratoire LS2P (Systèmes Portés par la Personne) du DTBS (Département des Technologies pour la Biologie et la Santé) développe un système innovant de mesure de la pression du gaz carbonique transcutané (PtCO2) produit par diffusion à travers la peau par un chauffage local. L'approche standard repose sur une mesure électrochimique du gaz carbonique transcutané. Nous proposons une approche alternative innovante reposant sur une mesure optique pour améliorer la résolution temporelle du dispositif. En contrepartie, le dispositif est sensible aux fluctuations sur le transport des gaz à travers la peau et à travers le dispositif.

Afin d’améliorer nos techniques d’estimation des pressions transcutanées et artérielles du gaz carbonique, nous proposons d’étudier lors de ce stage des techniques de filtrage adaptatif qui permettent de lisser ces fluctuations tout en préservant le mieux possible le signal physiologique mesuré. Ceci nécessite en particulier de construire des modèles dynamiques adaptés. Les performances de ces méthodes seront évaluées par des analyses statistiques appropriées. Des comparaisons avec des dispositifs de référence seront aussi réalisées.

Le suivi du contenu en gaz carbonique dans le sang sera étudié sur des données acquises lors de tests physiologiques cliniques.

Sur ce sujet de traitement du signal, des compétences complémentaires en physique, électronique, et en génie biomédical seraient appréciées.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Prototype de mesure des gaz , salle d'expérimentation du LS2P, banc gaz, logiciels Matlab

Profil du candidat

Les candidats recherchés auront des compétences en physique, électronique, traitement du signal, génie biomédical.

Pour candidater à cette offre: ne pas postuler sur le site, envoyer directement CV + lettre de motivation à:
pierre.grangeat@cea.fr

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Rhone-Alpes

Lieu

grenoble

Critères candidat

Formation recommandée

Bac +5

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/12/2018