Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Modélisation multiphysique d'un transitoire de remontée intempestive de barres H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-7310  

Description de l'unité

La technologie des réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium (RNR-Na) figure parmi les six concepts de réacteur retenus dans le cadre du forum international Génération IV. La démarche de conception associée repose sur l'amélioration de la sûreté, de la gestion des ressources naturelles et enfin l'optimisation des performances économiques. L'exploitation des réacteurs rapides Phénix et Super-Phénix [1975 - 2010] a permis à la France de développer un retour d'expérience notable vis-à-vis des technologies associées à la filière des RNR-Na. Ces réacteurs permettent d'optimiser d'une part l'utilisation des combustibles MOX grâce notamment au cycle de régénération (U238, Pu239) et d'autre part le rendement thermodynamique de l'installation grâce au fluide caloporteur, le sodium, qui supporte de haute température de fonctionnement.

Délai de traitement

2 mois

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Modélisation multiphysique d'un transitoire de remontée intempestive de barres H/F

Sujet de stage

Modélisation multiphysique d'un transitoire de remontée intempestive de barres dans un réacteur à neutrons rapides refroidis au sodium

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le contrôle de la réactivité et de la puissance du cœur s'effectue au moyen d'assemblages de contrôles mobiles contenant des absorbants neutroniques actifs en spectre rapide (B10). Ces barres de commande, partiellement insérées dans le cœur en régime de fonctionnement nominal, ont la fonction de sûreté de maîtriser et arrêter la réaction en chaine en cas de problème. Parmi les évènements potentiels pouvant impacter ce système de sûreté, la remontée intempestive d'une barre (RIB), liée à une erreur humaine ou un dysfonctionnement technique, entraîne une insertion locale de réactivité qui augmente la puissance locale des assemblages voisins de la barre en défaut ainsi que la puissance globale du réacteur. Cet incident en tant qu'initiateur potentiel d'une fusion locale du combustible nécessite une surveillance particulière par la mise en place de seuils de sûreté et une prise en compte dès la conception du réacteur.


La caractérisation fine de ces transitoires fait intervenir plusieurs disciplines physiques comme la neutronique, la thermique du combustible et la thermohydraulique. L'approche actuelle vise à séparer les effets physiques afin de traiter séparément chaque problème via un outil de calcul scientifique (OCS) dédié. L'émergence au CEA d'une nouvelle génération d'outils de calcul scientifique ainsi que le développement de la plateforme de couplage multiphysique SALOME permet d'envisager la réalisation de calculs multiphysiques directs sur ce type de transitoire.


L'objectif de ce stage consiste à prendre en main le couplage multiphysique neutronique/thermohydraulique développé au CEA/DM2S [2017-2018] sur la base de la plateforme SALOME et des outils de calcul scientifique de référence pour les RNR que sont APOLLO3®-RNR (neutronique) et CATHARE3 (thermohydraulique). Cet outil, capitalisé au sein de l’application CORPUS-RNR, sera ensuite utilisé afin d'étudier le comportement lors d'un transitoire de RIB.
L'application CORPUS-RNR sera utilisée afin de réaliser le calcul multiphysique proprement dit d'un transitoire de type RIB. Dans un premier temps seul les aspects neutroniques et thermohydrauliques seront cons

Moyens / Méthodes / Logiciels

APOLLO3, CATHARE3, SALOME, GERMINAL, TRIOMC

Profil du candidat

BAC+4/5 Master 2/ingénieur, vous souhaitez développer vos compétences en modélisation

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Cote d'Azur

Lieu

CEA Cadarache

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2019