Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Post doc - Capteurs Photoniques pour le Suivi et l'analyse d'organoides sur puce H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-22831  

Description de la Direction

Au cœur du campus pour l'innovation en micro et nanotechnologies MINATEC, le CEA LETI est un centre de recherche appliquée en microélectronique et en technologies de l'information et de la santé. En collaboration avec les CHUs et les établissements d'enseignement supérieur, le Département des Technologies appliquées à la Biologie et la Santé (DTBS) du Léti développe de nouvelles technologies pour inventer le diagnostic médical de demain et les innovations thérapeutiques.

Description de l'unité

Ce travail de recherche sera mené en collaboration entre l'équipe i-Lum du laboratoire INL et le groupe DTBS du CEA-LETI. Le (la) postdoctorant(e) bénéficiera de l'expertise des deux groupes et des infrastructures de la plateforme Nanolyon (salles blanches, moyens de caractérisation optique et structurale). Le postdoc s'effectuera en étroite collaboration avec l'équipe DSE de l'INL

Description du poste

Domaine

Optique et optronique

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Post doc - Capteurs Photoniques pour le Suivi et l'analyse d'organoides sur puce H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

18

Description de l'offre

Ce projet se situe dans le contexte des organoïdes permettant notamment l’étude in-vitro de mécanismes fondamentaux dans les tissus et le développement de thérapies innovantes. L’objectif du projet est de développer un nouveau système optofluidique intégrant une lecture optique simple, rapide et compacte pour le suivi in-situ de l’évolution du sécrétome pendant la phase de culture (notamment l’insuline) en choisissant comme modèle la culture d’ilots de Langherans. Ce système constituera une alternative portative, entièrement automatisée et miniaturisée, qui permettra d’atteindre des performances similaires aux analyses actuelles avec un fort gain en temps et en volume de réactifs, et qui offrira la possibilité d’effectuer un suivi en dynamique que ne permettent pas les tests classiques (type ELISA). Pour cela, nous proposons de combiner deux approches au sein d’une puce microfluidique : une puce de capteurs à cristaux photoniques compatibles avec une lecture optique compacte sans lentille1, et une technologie microfluidique2 intégrant une membrane élastique actionnée pneumatiquement afin de contrôler précisément les fluides.

 

L’enjeu de ce post doc est de caractériser, de valider et d’intégrer des nouveaux capteurs à cristaux photoniques dans un système microfluidique automatisé. Les réseaux de capteurs photoniques seront préalablement fabriqués au CEA-Leti sur puces silicium, et seront compatibles avec une lecture directe en transmission pour une détection sur imageur CMOS au sein d’un système simple, sans lentille, dans lequel pourra s’insérer la puce microfluidique.
Les objectifs du post doc sont :
1- Intégration des capteurs dans une puce microfluidique : il s’agira ici d’usiner une carte microfluidique de test, et de réaliser/ d’optimiser les étapes d’assemblage et de capotage des capteurs silicium sur cette carte.
2- Caractérisation optique des capteurs sur un banc optique de micro-réflectivité/micro-transmission : cette étape portera sur la caractérisation individuelle de chaque capteur au sein du réseau de capteurs contenu sur les puces silicium. On comparera ici la réponse des capteurs avant et après encapsulation fluidique de manière à évaluer l’impact de l’encapsulation sur la réponse optique.
3- Conception et validation du système de lecture optique sans lentille sur le banc fluidique, évaluation et optimisation du traitement du signal et des performances du système optique sur des liquides de test.
4- Tests et validations biologiques des capteurs, sur des puces préalablement fonctionnalisées au sein de l’équipe DSE de l’INL.

Profil du candidat

Les candidats devront être titulaires d’un diplôme de Doctorat dans le domaine de la photonique, biophotonique, ou de l’optique, avec un goût prononcé pour le travail expérimental. Une grande autonomie et de bonnes qualités d’organisation seront nécessaires pour réaliser ce projet multisite.
Des compétences en traitement d’image (Python, matlab), en microfluidique et en logiciel de conception 3d (Solidworks) sont un plus.

 

Contact :
Cécile Jamois (INL) cecile.jamois@insa-lyon.fr
Charlotte Parent (CEA-LETI) charlotte.parent@cea.fr

 

 

#LI-MB1

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Formation recommandée

BAC + 8

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2023