Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Post-doctorat : mesures gamma hautes doses par détecteurs thermo-luminescents H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-15800  

Description de la Direction

L'Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d'énergie bas carbone (IRESNE) est un des trois instituts de la Direction des énergies du CEA. L'IRESNE conduit des études sur les systèmes de production énergétique décarbonée utilisant ou valorisant l'énergie produite par les technologies nucléaires :
• Réacteurs à eau du parc électrogène actuel ;
• Réacteurs du futur de tous types, à spectres thermique ou rapide.
Il intervient également en soutien aux réacteurs de propulsion nucléaire et expérimentaux.

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des réacteurs, le SPESI (Service de Physique Expérimentale, d'Essais en Sûreté et d'Instrumentation) est rattaché au DER (Département d'Etudes des Réacteurs) du CEA. Le SPESI est chargé :
- de préparer et de réaliser des études expérimentales en sûreté, en priorité pour le compte de l'IRSN, nécessitant des moyens importants tels que le réacteur de recherche CABRI,
- de concevoir et de réaliser des expériences intégrales de qualification des outils de calcul neutronique, et des expérimentations destinées à l'amélioration des données nucléaires de base, en s'appuyant sur des réacteurs et installations, en France et à l'international,
- de concevoir, développer et mettre en œuvre l'instrumentation innovante pour les réacteurs nucléaires,
- de concevoir l'instrumentation du futur réacteur Jules Horowitz,
- de contribuer à l'animation scientifique dans le domaine de la physique des réacteurs, de la dosimétrie et de l'instrumentation.

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Post-doctorat : mesures gamma hautes doses par détecteurs thermo-luminescents H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

12 mois

Description de l'offre

Au sein du CEA, l’utilisation de détecteurs thermo-luminescents (TLD) a été validée pour la mesure de dose gamma en champ mixte neutron/gamma tel que rencontré dans des réacteurs expérimentaux de faible puissance. Pour les réacteurs de recherche (plusieurs MW), comme le futur réacteur d’irradiation Jules Horowitz (RJH) au CEA de Cadarache, et présentant des niveaux de flux importants, d’autres techniques de mesures sont utilisées, cependant peu adaptées à des mesures de flux de niveau intermédiaire dans les emplacements relativement éloignés du cœur. De nouveaux développements ont permis à une équipe de l’Institute of Nuclear Physics de Cracovie d’utiliser des TLD pour la mesure de doses allant jusqu’au MGy. Un des objectifs de ce travail est donc de prendre en main les modes opératoires de lecture et de remise à zéro des détecteurs. Ainsi, un seul et même détecteur permettrait de couvrir une gamme de mesure de plusieurs décades (du mGy au MGy), ce qui serait un atout majeur dans l’analyse des données. Ce travail portera également sur le développement de techniques d’analyse associées à ces mesures, en particulier en caractérisant la robustesse, les incertitudes et les biais de mesure. Habituellement les TLD sont étalonnés en dose dans l’air. Ce travail se penchera sur la possibilité de réaliser l’étalonnage en flux photonique afin de pouvoir directement comparer les résultats avec les mesures par chambre à ionisation utilisées classiquement. Les résultats obtenus à l’aide des mesures TLD contribueront à la qualification des outils de calculs scientifiques restituant le champ mixte gamma/neutron d’installations nucléaires en établissant des points de référence pour la modélisation et la simulation de ces installations. Une nouvelle collaboration avec le Jožef Stefan Institute en Slovénie, portant sur la modélisation neutronique et photonique du TRIGA, nécessitera la réalisation d’une campagne de mesures avec de nombreux détecteurs, entre autres des TLD adaptés pour les hautes doses.

 

Travail à réaliser dans le cadre de ce post-doctorat :
Revue bibliographique sur les moyens de mesures existants,
Conception, réalisation et analyse des mesures réalisées sur différentes installation CEA et hors-CEA.
Intégration à l'équipe expérimentale du labo.
Interface avec le chef de laboratoire, le projet exprimant le besoin et les unités techniques et support en soutien (bureau transport, cellule juridique, ...).

Profil du candidat

Vous êtes titulaire d'un doctorat en instrumentation nucléaire /non nucléaire.

compétences techniques :
Neutronique, photonique, physique des réacteurs, expérimentation, mesure nucléaire, instrumentation

outils utilisés :
Outils de calculs neutronique et photonique, calcul scientifique (Matlab, Python, …)

qualités comportementales :
- autonomie
- esprit d'initiative
- sens de l'organisation
- capacité à rendre compte
- esprit d'équipe



Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

SAINT PAUL LEZ DURANCE

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

BAC + 8 - doctorat

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2021