Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Propagation d’incertitudes sur les données nucléaires de base dans des transitoires du réacteur CABRI si


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18811-S0615  

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle), intégré au Département d'études des réacteurs (DER) de l’Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d’énergie bas carbone (IRESNE) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire.
En complément, le SPRC participe à la réalisation des mesures différentielles des données nucléaires, à leur mise en forme et à leur qualification. Il réalise également les études neutroniques de conception de cœurs de réacteurs innovants, et, à l'aide d'études de scénarios électronucléaires, évalue l'incidence des évolutions du parc des installations nucléaires (réacteurs et usines).

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Propagation d’incertitudes sur les données nucléaires de base dans des transitoires du réacteur CABRI si

Sujet de stage

Propagation d’incertitudes des données nucléaires de base sur des transitoires du réacteur CABRI simulés avec APOLLO3®

Durée du contrat (en mois)

6 mois mois

Description de l'offre

Le Laboratoire des Projet Nucléaire (LPN), au sein de la Direction de l’Energie Nucléaire du CEA, est en charge du développement et de la validation des formulaires de calculs neutroniques dédiés aux réacteurs expérimentaux et embarqués. Il est notamment en charge du développement et du maintien en condition opérationnelle des schémas de calcul neutronique pour le réacteur CABRI.
CABRI est un réacteur expérimental de type piscine constitué d’un cœur de combustible UO2 enrichi à 6% d’une puissance maximale de 25 MW en régime permanent. L’objectif du cœur de CABRI est d’étudier le comportement du combustible lors d’un accident d’injection de réactivité. Elle est induite, dans CABRI, par la dépressurisation rapide de barres de contrôle remplie d’hélium 3 (un puissant neutrophage). La puissance peut alors atteindre jusqu’à 20 GW en quelques millisecondes.
Le LPN est impliqué, au travers de ses schémas de calcul et de ses actions sur CABRI, dans les programmes d’étude des simulations multiphysiques de transitoires (en conditions normales ou accidentelles) et sur leur validation. Dans le domaine de la physique des réacteurs, la validation des schémas de calcul sert à calibrer les modèles afin de donner le résultat le plus proche de la réalité (« biais » minimal ou du moins maitrisé) avec un niveau de confiance le meilleur possible (« incertitude » faible). Lorsqu’on couple plusieurs physiques, la validation n’est pas triviale et pose des nouvelles problématiques dont notamment la propagation des incertitudes des données nucléaires de base [DNB] au travers des scénarios transitoires (cinétique neutronique).
L’objectif du stage est alors d’étudier la propagation des incertitudes des DNB sur les principales caractéristiques des transitoires et sur les effets de contre-réaction. Pour ce faire, on utilisera un cas d’application qui est CABRI et les calculs se feront à l’aide du code de calcul multifilière APOLLO3®.

Profil du candidat

3ème année d’Ecole d’ingénieur ou Master 2 en Physique nucléaire
APOLLO3® - python - bash
Master 2

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur