Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

SERMA LPEC - I/C Mise en place et exploitation d'une plateforme dédiée au couplage multi-physique H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-10851  

Description de la Direction

Le DM2S développe des outils de simulation pour la conception et l'évaluation de systèmes dans les disciplines de base du nucléaire, i.e. thermohydraulique, thermomécanique et neutronique, toutes filières confondues. Il s'appuie pour cela sur des essais et des plateformes logicielles, développées en interne ou en partenariat.
Il les met en œuvre dans le cadre d'études, notamment dans les domaines de la physique des réacteurs, de la tenue mécanique et de l'intégrité des structures des installations nucléaires sous sollicitations et de la conception de systèmes de nouvelle génération.

Description de l'unité

Le DM2S/SERMA de la DEN a pour missions de développer des logiciels de calcul, réaliser des études avancées ou pionnières et apporter une expertise en neutronique, domaine qui recouvre essentiellement la physique du cœur des réacteurs nucléaires, la sûreté-criticité et la radioprotection.

Le SERMA conçoit des logiciels de simulation numérique traitant l'ensemble des problématiques relatives au transport déterministe et stochastique des neutrons ainsi qu'à l'évolution isotopique des milieux dans lesquels ils évoluent, élabore sur cette base des modèles de calcul adaptés à des configurations physiques complexes (réacteurs nucléaires, installations du cycle,…), pré-industrialise/industrialise et maintient en conditions opérationnelles ces outils de simulation, développés pour les besoins propres du CEA et pour ceux de ses partenaires industriels, notamment AREVA et EDF.

Les travaux du SERMA le placent en pointe sur l'évaluation des incertitudes, à la fois du fait de la connaissance développée sur la représentation des sections efficaces, de la maîtrise du Monte-Carlo et de l'utilisation de la plate-forme dédiée développée au STMF dans le même département. Par ailleurs, les récents développements réalisés dans les codes sont au meilleur état de l'art en termes de finesse de calcul pour simuler un cœur complet, tant en terme de maillage spatial que de discrétisation en énergie.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

SERMA LPEC - I/C Mise en place et exploitation d'une plateforme dédiée au couplage multi-physique H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

36

Description de l'offre

Le département a, entre autre, la responsabilité de développer la plateforme CORPUS permettant le couplage des différents codes métiers développés au CEA. Les modélisations multi-physiques (c’est-à-dire couplant directement des codes spécialisés dans chaque physiques) constituent un des axes principaux de développement en physique des réacteurs. Ce domaine couvrant des aspects allant du développement de codes aux études du fonctionnement normal ou accidentel des réacteurs, en passant par le développement ou la validation de schémas de calcul.
Le CEA est également impliqué plus largement dans ce domaine dans le cadre de la création d’un « réacteur numérique », en lien avec nos partenaires industriels.
Les travaux réalisés dans le cadre de ce CDD sont positionnés à la frontière entre développement et étude, ils viseront à renforcer les équipes du CEA en charge du développement des plateformes CORPUS et Réacteur Numérique.
Les taches suivantes sont ainsi identifiées :
Tache 1 (1 an) : Contribution au développement d’une plateforme permettant l’intégration générique des codes de calculs.
Tache 2 (6 mois) : Travaux de benchmark et de validation sur la base de la plateforme développée.
Tache 3 (6mois) : Contribution au développement des interfaces entre cette plateforme et la plateforme d’incertitudes URANIE développée au CEA.
Tache 4 (1 an) : Réalisation d’études sur la base de benchmark pour la validation de la plateforme via la mise en œuvre de méthodes de propagation d’incertitudes dans des calculs couplés.

L’ensemble des travaux réalisés durant ce CDD viendront alimenter les différents projets s’intéressant au développement de plateformes multi-physiques. Certaines études pourront faire l’objet de communications en conférence ou être utilisées dans le cadre de collaborations internationales.

Profil du candidat

Bac+5 Ecole d'ingénieurs ou master avec une spécialité en physique des réacteurs. Junior
Compétences techniques : neutronique, algotihmique et développement, programmation en C++ et Pyhton, Physique des réacteurs
Outils utilisés : APOLLO3, TRIPOLI4, APOLLO2, CRONO2, FLICA4

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2020