Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Simulation d'effondrements de terrain et vagues associées par le code 3D OpenFoam


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

La Direction des Applications Militaires (DAM) du CEA, au cœur des enjeux de la dissuasion nucléaire Française, cherche ses futurs talents. Organisme inclusif, le CEA est handi-accueillant : nos emplois sont ouverts à toutes et tous. Associer les forces et les compétences de chacun pour atteindre nos objectifs est l'une de nos valeurs partagée par nos 4 600 salariés, répartis sur 5 centres. Les 1 800 salariés du centre de Bruyères-le-Châtel, en Ile de France relèvent les défis scientifiques et technologiques au service de notre Sécurité Nationale. Le centre conçoit les charges nucléaires des armes de la dissuasion, garantit leur sécurité et leur fiabilité en s'appuyant sur le programme simulation. Il met son expertise technique au service des activités dans la lutte contre la prolifération nucléaire, le terrorisme et les alertes en cas de séisme ou de tsunami. Il assure l'ingénierie des infrastructures complexes de la DAM, de leur conception à leur démantèlement. Il co-développe avec Atos les supercalculateurs au meilleur niveau mondial, dont sont issus ceux du Très Grand Centre de Calcul du CEA, qu'il exploite pour ses missions Défense et gère au profit de la recherche. Enfin, il exploite les installations nécessaires au maintien en condition opérationnelle et à la conception des chaufferies nucléaires embarquées sur les sous-marin et les porte-avions.
Venez-vous investir et relever des défis avec des moyens technologiques d'exception!  

Référence

2022-23436-S0783  

Description du poste

Domaine

Science de la terre et de l'environnement

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Simulation d'effondrements de terrain et vagues associées par le code 3D OpenFoam

Sujet de stage

De nombreux tsunamis, consécutifs ou non à de forts séismes, sont générés ou accentués par le déclenchement d’effondrements de terrain sous-marins. C’est le cas de plusieurs tsunamis historiques (Nice, 1564, 1979; Mer Ligure, 1887; Papouasie, 1998 ; Java, 2012; Polynésie 1979) ayant impacté plusieurs kilomètres de côtes proches. Le CEA est impliqué dans l’analyse et la simulation numérique de tsunamis d’origine gravitaire dans le cadre des missions des centres d'alerte tsunami. L'enjeu est d'estimer les hauteurs d’inondation suite à des effondrements de terrain potentiels.

Durée du contrat (en mois)

2 ans

Description de l'offre

Jusqu’à présent, le CEA utilisait un code 2D intégrant les équations de Navier-Stokes sur la verticale pour simuler l’interaction de deux fluides. Depuis deux ans, le CEA utilise l’outil parallélisé OpenFoam 3D qui simule les écoulements multiphasiques en résolvant les équations de Navier-Stokes 3D incompressible. L’objet du post-doctorat est de modéliser les tsunamis générés par des avalanches de débris sous-marines pour lesquelles il est nécessaire de développer des lois de comportement de type granulaire.

La première partie du post-doctorat consistera à modéliser un ou deux événements historiques, de façon à se familiariser avec le code. Les événements choisis seront des glissements de type écoulement, ce qui permet de les modéliser par des écoulements visqueux.
La seconde partie consistera à développer dans le code (écrit en C++) des lois de comportement de façon à traiter des avalanches de débris, en s’inspirant des articles récents de la littérature. Cette loi permettra de se rapprocher du comportement physique de la masse rocheuse et d’intercomparer les deux codes pour cette rhéologie. Cette loi de comportement n’est pas présente dans le code standard et doit faire l’objet de développements spécifiques. Elle permettra de modéliser l’interpénétration de l’eau et des sédiments.
Enfin, on envisage également de propager les vagues générées par OpenFoam en champ lointain. Cette étape nécessite de calculer dans OpenFoam la surface de l’eau et le champ de vitesses associé à l’issue de la génération. Cette vague initiale sera ensuite introduite et propagée dans le code de propagation tsunami 2D développé au CEA. Parmi les applications, on simulera les tsunamis d’origine gravitaire potentiels en Polynésie française.


Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, cet emploi est ouvert à tous et toutes.

Profil du candidat

Ce projet nécessite un intérêt pour la géophysique, la simulation numérique, l’analyse et le traitement de données. La connaissance d’un langage de programmation scientifique (Fortran, C, ...) est requise.
Mathématiques appliquées, calcul scientifique, programmation
Post-doc

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel