Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Simulation micromagnétique hiérarchique à grande échelle des modes propres d’absorption


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-9186-1024  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Simulation micromagnétique hiérarchique à grande échelle des modes propres d’absorption

Sujet de stage

Simulation micromagnétique hiérarchique à grande échelle des modes propres d’absorption

Durée du contrat (en mois)

1 an

Description de l'offre

Contexte : De nos jours, en fonction de l’échelle spatiale d’intérêt, la prédiction de la dynamique d’aimantation d’objets magnétiques s’appuie sur deux stratégies numériques standardisées : la voie micromagnétique et la voie atomistique. Ces deux approches s’appuient sur la résolution d’une équation d’évolution temporelle de l’aimantation ou du moment magnétique classique, dont la solution à temps long est caractéristique d’un certain état d’équilibre. Afin de prédire la susceptibilité magnétique résonante spectrale d’un tel état, on procède à des variations faibles autour de cet état d’équilibre, soit de nouveau à l’aide d’une méthode temporelle relaxée, soit à l’aide d’une méthode spectrale [1]. Ces stratégies sont numériquement couteuses, s’accommodent mal des effets thermiques et peinent à s’accorder autour de problèmes standardisés afin de comparer les performances respectives de leurs implémentations [2]. Objectif du stage post-doctoral : L’objectif de ce stage est de proposer une méthode micromagnétique innovante des équations de la dynamique de Landau-Lifshitz-Bloch en hiérarchie gaussienne [3]. Cette nouvelle méthode se fonde sur une formulation atomistique stochastique tant de l’équation de précession que de ses moments afin de former une hiérarchie dynamique ouverte d’équations effectives [4]. Le candidat se verra confier l’implémentation numérique en méthode des éléments finis de ce système dynamique, analysera sa convergence et développera une formulation des faibles oscillations comme un problème généralisé aux valeurs propres d’opérateurs auto-adjoints connectant les champs effectifs micromagnétiques ainsi que leurs moments d’ordre élevé. Il s’appuiera notamment sur les calculateurs massivement parallèles de la DAM. Le stage se déroulera au CEA Le Ripault. [1] M. d’Aquino et al, J. Comp. Phys. 228 (2009) 6130 [2] A. Baker et al, J. Magn. Magn. Mat. 421 (2017) 428 [3] J. Tranchida, P.Thibaudeau and S.Nicolis, Physica B 486 (2016) 57, IEEE Trans.Mag.52 (2016) 1300404, 1300504 [4] J. Tranchida, P.Thibaudeau and S.Nicolis, Preprint arXiv :1606.02137

Profil du candidat

DOCTORAT
Code de dynamique moléculaire magnétique
BAC+8

Localisation du poste

Site

Le Ripault