Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Simulations d’impacts de défauts laser


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-9189-1042  

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Simulations d’impacts de défauts laser

Sujet de stage

Simulations d’impacts de défauts laser

Durée du contrat (en mois)

1 an

Description de l'offre

Le Laboratoire de Métrologie Optique a en charge de caractériser par prélèvement les composants optiques du Laser Mégajoule. Parmi les nombreux composants optiques livrés par les industriels, certains présentent des défauts de fabrication qui peuvent parfois avoir des conséquences dramatiques sur le faisceau laser et contribuer ainsi à l’endommagement d’autres composants en aval de la chaîne au cours des tirs laser. Nous avons démarré une thèse en 2016 sur cette thématique afin de mieux comprendre ces mécanismes et être plus aptes à juger des conséquences associées à ces défauts résiduels. Nous étudions donc la diffraction de défauts représentatifs en exploitant un banc prototype de mesure de propagation laser permettant de quantifier ces impacts en régime dit « linéaire ». Nous validons des modèles issus de simulations numériques en les comparant aux images mesurées. L’objectif du contrat de post-doctorat est de s’inscrire dans la lignée de cette thèse et de mettre en place les outils expérimentaux et numériques permettant de statuer sur l’acceptation des défauts détectés. Il s’agira d’une part de finaliser le développement du dispositif existant afin de quantifier les mesurandes caractéristiques des objets à analyser ; et d’autre part, de réexprimer au mieux ces caractéristiques (résolution du problème inverse de la diffraction) pour appliquer des modèles de propagation non-linéaires et estimer le champ électromagnétique au niveau des différents composants en aval lors d’un tir de puissance. Ces outils permettraient ainsi de juger avec pertinence de l’utilisation du composant optique en l’état, malgré la présence de défauts, ou de la nécessité d’un éventuel post-procédé de réparation. Les outils numériques à développer pourront également être validés expérimentalement par le biais d’expériences laser sur une installation du laboratoire appelée « MELBA » et capable d’accéder à des conditions de propagation laser en régime non-linéaire. La pertinence de ces travaux dans le domaine des lasers de puissance permet d’envisager la rédaction de un à plusieurs articles scientifiques de qualité dans des journaux à comité de lecture. Le post doctorant sera également amené à présenter ses résultats lors de congrès nationaux et internationaux où il rencontrera la communauté scientifique travaillant sur des thématiques similaires.

Profil du candidat

DOCTORAT
langage informatique, anglais
BAC+8

Localisation du poste

Site

Cesta