Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage - Bac+4/+5 - Développement de la fabrication additive multi-axes. - H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

La Direction des Applications Militaires (DAM) du CEA, au cœur des enjeux de la dissuasion nucléaire Française, cherche ses futurs talents. Organisme inclusif, le CEA est handi-accueillant : nos emplois sont ouverts à toutes et tous.
Associer les forces et les compétences de chacun pour atteindre nos objectifs est l'une de nos valeurs partagées par nos 4 600 salariés, répartis sur 5 centres.

Les 600 salariés du centre du Ripault, situé en région Centre Val de Loire, se mobilisent pour concevoir, développer et fabriquer des matériaux innovants pour les composants non nucléaires des armes de la dissuasion. Ils contribuent également au soutien technique des autorités dans la lutte contre la prolifération nucléaire et le terrorisme et participe à la transition énergétique à travers les programmes du CEA sur les énergies bas-carbones.
Pour être pleinement opérationnels, les 19 laboratoires du Ripault sont soutenus par des équipes fonctionnelles spécialisées dans les domaines des Ressources Humaines, des Achats/Finances, de la Sécurité, de la Conduite de travaux, de la Logistique/Transport, de l'Informatique et de la Santé.

Venez vous investir au service de la Défense et de la Sécurité de notre pays, relever des défis scientifiques et techniques avec des moyens technologiques d'exception ! Vous contribuerez à l'excellence de la recherche et à la compétitivité de l'industrie française en construisant votre avenir dans un environnement varié et respectueux.
  

Référence

2023-29586-S1311  

Description du poste

Domaine

Sciences pour l'ingénieur

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage - Bac+4/+5 - Développement de la fabrication additive multi-axes. - H/F

Sujet de stage

Le CEA/DAM étudie depuis plusieurs années les procédés de fabrication additive. Ces travaux ont pour objectif d’évaluer les nouvelles possibilités offertes par ces technologies, avec trois principaux axes de recherche :
• Un axe “performance” : étude des capacités et limites des procédés existants actuellement (précision, performance mécanique, performance thermique).
• Un axe “matériaux” : élargissement du catalogue de matériaux utilisables (métallique, céramique, composite, conducteur électrique, magnétique).
• Un axe “procédé” : étude de nouveaux procédés de fabrication additive (robotisé, impression 3D 5 axes, multi-procédé impression/rectification).
Le sujet proposé se rapproche principalement de l’axe “procédé”.

Durée du contrat (en mois)

4-6 mois

Description de l'offre

Les machines à commande numérique d’usinage intègrent depuis de nombreuses années des systèmes de mouvements multi-axes. Dans le cas des technologies soustractive, l’objectif de ces progrès en matière de cinématique était principalement d’élargir les possibilités de réalisation à des pièces toujours plus complexes.
Du côté des machines de fabrication additive, les imprimantes 3D de type FDM ont des systèmes mécaniques relativement simples que l’on pourrait plus qualifier de 2.5D.
Ce stage se propose de franchir le cap vers de la vrai impression « 3D », soit par une utilisation active de l’axe Z, par des techniques d’impression non planaire, soit par l’ajout d’axe de mouvement supplémentaire à une imprimante classique.Les technologies additives étant déjà capables d’imprimer des géométries complexes, le gain de ces nouvelles méthodes se situe ailleurs. Des applications directement identifiables sont l’optimisation de l’orientation des couches d’impression pour une amélioration des propriétés mécaniques ou encore la réalisation d'un revêtement sur des objets existants.
L’objectif de ce stage est donc d’étudier les possibilités offertes par des techniques d’impression 3D non planaires et multi-axes. Suivant les profils, les tâches principales porteront sur :
• Le design et l’assemblage de pièces spécifiques à l’impression 3D multi-axes, au niveau de la tête d’impression et des systèmes de mouvement.
• L’adaptation et l’assemblage d’un outil de contrôle pour prise de référence et réalisation de revêtement sur des objets existants.
• L’analyse des méthodes existantes et le développement de nouveaux algorithmes pour la génération de trajectoires multi-axes.
• La réalisation de maquettes de démonstration technologique mettant en valeur les possibilités offertes par ces nouvelles méthodes de fabrication.
Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, cet emploi est ouvert à tous et toutes. Participant à la protection nationale, une enquête administrative est réalisée pour tous les salariés du CEA afin d'assurer l'intégrité et la sécurité de la nation.

Profil du candidat

Vous êtes en cursus de formation de niveau master en université ou en école d’ingénieur dans l’un des domaines suivants : robotique, mécatronique, informatique.
Vous avez une bonne connaissance du milieu de la fabrication additive et la volonté de participer à son développement.
Des compétences en programmation seront nécessaires (python préférentiellement).

Python
Bac+4/+5

Localisation du poste

Site

Le Ripault

Localisation du poste

France, Centre-Val de Loire