Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage : Développement d'une méthodologie d'analyse de séries temporelles issues de calculs H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18150  

Description de l'unité

L'Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d'énergie bas carbone (IRESNE) est un des trois instituts de la Direction des énergies du CEA. L'IRESNE conduit des études sur les systèmes de production énergétique décarbonée utilisant ou valorisant l'énergie produite par les technologies nucléaires :
• Réacteurs à eau du parc électrogène actuel ;
• Réacteurs du futur de tous types, à spectres thermique ou rapide.
Il intervient également en soutien aux réacteurs de propulsion nucléaire et expérimentaux.

Le Département de Technologie Nucléaire est une unité de R&D dont les missions sont d'améliorer la technologie des réacteurs nucléaires actuels et de développer celle des réacteurs futurs en :
-Etudiant, concevant et réalisant des essais de qualification de composants de réacteurs (assemblages…).
-Etudiant le comportement et les performances des caloporteurs.
-Développant l'instrumentation pour la surveillance réacteur, le contrôle de procédé, la mesure nucléaire.
-Modélisant le transfert des radionucléides dans l'environnement et en réacteurs.
-Etudiant les accidents graves (expérimentation, modélisation).
Le Service Mesure et modélisation des Transferts et des Accidents graves (SMTA) est un service de recherche et développement dont les activités portent sur l'évaluation et la maitrise de l'impact des systèmes nucléaires sur l'homme et l'environnement.

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage : Développement d'une méthodologie d'analyse de séries temporelles issues de calculs H/F

Sujet de stage

Le cadre du stage concerne la simulation des accidents graves des réacteurs nucléaires à eau légère dans le but d'améliorer les moyens de prévention et mitigation associés.

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Les outils de calcul scientifique des accidents graves permettent d’améliorer la sûreté des réacteurs nucléaire, en donnant des informations aidant à la prédiction de la défaillance de barrières ou de systèmes de sûreté.
Ces outils de calcul font généralement intervenir plusieurs domaines physiques complexes qui interagissent entre elles. Leurs résultats sont principalement des séries temporelles voire spatio-temporelles. Leur analyse, leur sensibilité aux données d’entrée, leur comparaison avec les résultats expérimentaux se fait le plus souvent de façon empirique par comparaison de courbes ou sur des scalaires (instant d’occurrence d’un événement, valeur du résultat à un instant donné et en un lieu donné de l’espace…) L’analyse de l’historique de la simulation permet d’identifier la causalité des évènements qui interviennent dans la séquence accidentelle.
L’exploitation directe des résultats en utilisant les outils d’analyse de séries temporelles et spatio-temporelles (FFT, ondelettes, shapelets, sensibilité, incertitudes, distances élastiques, apprentissage machine, IA…) doit permettre d’extraire plus d’information des résultats. Cela se place dans une démarche d’amélioration de la qualité des outils de calculs et de réduction des incertitudes dans la comparaison avec les résultats expérimentaux et dans la calibration des modèles.
Objectifs du stage :
L'objectif est de démontrer la faisabilité et l’utilité de l’exploitation d’outils d’analyses de séries temporelles pour la simulation des accidents graves et d’initier le développement d’une méthodologie générique. Le cas d’application concernera la relocalisation du corium en fond de cuve modélisée par le logiciel PROCOR. L’analyse statistique avait permis d’identifier de façon visuelle deux modes de rupture de cuve. L’utilisation d’algorithmes de clustering de séries temporelles devrait permettre, en regroupant les calculs similaires, de retrouver ces deux modes, et éventuellement d’identifier d’autres modes de rupture de cuve non identifiables visuellement.
Cette méthodologie pourra être ensuite utilisée sur d’autres applications, telles que par exemple, le déclenchement d’une explosion de vapeur et ses effets lors d’une interaction

Moyens / Méthodes / Logiciels

Time series / séries temporelles, apprentissage machine, python, scikit-learn, pytorch, java, linux

Profil du candidat

Les profils attendus sont : soit des compétences en physique avec des notions en statistiques , soit des compétences en méthodes numériques avec une bonne capacité à comprendre la physique.

cursus ingénieur

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022