Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage - Recyclage de l'EVA H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18968  

Description de l'unité

Basé principalement à Grenoble et Chambéry, le Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (Liten) est un acteur majeur de la recherche européenne entièrement dédié aux nouvelles technologies de l'énergie.
Unité du LITEN, le Département des Technologies des Nouveaux Matériaux a pour mission de développer pour l'industrie française des matériaux, des procédés et des composants performants tout en répondant à la notion d'économie de matière et d'énergie en toute sécurité pour l'homme et l'environnement.
Dans ce département, le Service a pour vocation de développer des solutions permettant d'améliorer la soutenabilité de technologies pour les systèmes énergétiques décarbonés en développant des procédés innovants pour adresser de nouveaux gisements de matières que sont les déchets miniers, rebus de fabrication des NTE, les batteries et panneaux photovoltaïques en fin de vie, avec un objectif de valorisation des matières les plus intéressantes, le tout avec une faible empreinte environnementale.
Le LVME est chargé du développement, à l'échelle laboratoire, de synthèse des matériaux et de procédés physico chimiques dans le domaine des EnR, avec pour objectif une économie de matière et d'énergie afin de favoriser l'émergence de technologies durables. La synthèse des matériaux consistera à développer ou optimiser de nouveaux matériaux pour les ENR.

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage - Recyclage de l'EVA H/F

Sujet de stage

Mise au point d'un procédé de recyclage de l'EVA par une voie de chimie verte.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre


Le LVME (Laboratoire des technologies de Valorisation des procédés et des Matériaux pour les ENR) est fort d’une expertise dans le développement de procédés innovants pour le recyclage et la valorisation des matériaux dans le domaine des NTE. La production d'énergie via des dispositifs photovoltaïques est en constante augmentation. La production mondiale annuelle devrait atteindre 2840 GW en 2030 et jusqu'à 8519 GW en 2050. Cette production d'électricité sera accompagnée d'une production de déchets liés à la fin de vie des panneaux, de l'ordre de 8-10 Mt en 2030 et 60-78 Mt en 2050.
Des travaux précédents du laboratoire ont permis de mettre au point différentes voies de récupération et de valorisation des métaux à haute valeur ajoutée (indium, argent) entrant dans la composition des cellules solaires. L'architecture des panneaux solaires repose sur une superposition de couches encapsulées dans un polymère, l'EVA (Ethylène-vinyle acétate), déposées sur une lame de verre et maintenues dans un cadre en aluminium. Dans la vision d'un procédé de recyclage de dispositifs photovoltaïques par des voies de ""chimie verte"", la délamination par voie chimique des panneaux serait un procédé particulièrement attractif.
Dans ce cadre, la dissolution de l'EVA sera envisagée selon différents axes. En fin de vie, ce polymère est aujourd'hui pyrolysé pour être éliminé des substrats en verre. L’objet du stage est donc de déterminer une meilleure méthode pour la valorisation chimique de l’EVA : dissolution en solvants organiques biosourcés, dégradation par électrocatalyse, activation sonochimique et/ou photochimique, etc. Idéalement, l'EVA sera dégradé sous sa forme monomérique, afin d'être réemployé dans la production de polymère.
Ce projet totalement innovant impliquera de débuter le travail par une phase de recherche bibliographique étendue. Selon les méthodes sélectionnées dans la littérature, des essais au laboratoire permettront de déterminer selon quels moyen l'EVA peut être dissout. Le choix de la, ou des méthodes, les plus pertinentes (rendement de dissolution, transférabilité industrielle, analyse de cycle de vie, etc) seront mises en place sur des substrats modèles, et, selon l’efficacité des procédés, des essais sur des panneaux réels pourront être envisagés. L’analyse des résultats se fera par les méthodes classiques d’analyse (RMN, IR, UV, MEB, etc).
Le candidat devra faire preuve de bonnes qualités de synthèse (travail bibliographique, présentation des résultats), d’esprit d’initiative et de curiosité. Dans l’hypothèse d'un dépôt de brevet lié aux travaux du stage, le candidat se devra d’être parfaitement rigoureux dans son travail au laboratoire et dans la tenue du cahier de laboratoire.

 

Profil du candidat

De formation Bac+5, vous recherchez un stage pour une durée de 6 mois.

Compétences scientifiques : Chimie des matériaux, électrocatalyse, photochimie, synthèse organique, polymères, chimie analytique

Connaissances : Bonnes pratiques de laboratoire, RMN, IR
Habilitations :
Vous êtes reconnu(e) pour votre : curiosité, rigueur, sens de l'initiative, sens de la communication

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

  Grenoble

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022