Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage spectroscopie H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-14455  

Description de l'unité

Basé principalement à Grenoble et Chambéry, le Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (Liten) est un acteur majeur de la recherche européenne entièrement dédié aux nouvelles technologies de l'énergie.

Unité du LITEN, le Département des Technologies Solaires a pour mission le développement de composants solaires, leurs intégrations dans les systèmes, la participation au développement de bâtiments à très faible consommation énergétique ainsi que la mobilité solaire.

Dans un environnement à la pointe de la technologie, vous évoluez au sein de notre Service Matériaux et Cellules Photovoltaïques. Avec ses 3 laboratoires, ce service a pour mission le développement des procédés allant de la cristallisation et de la découpe de lingots de silicium pour les applications photovoltaïques au développement de cellules photovoltaïques de types homo et hétérojonctions sur silicium.

Vous avez l'opportunité d'apporter votre contribution à la mission du Laboratoire Cellules Homojonction : développer des technologies de cellules homojonction haut rendement sur silicium cristallin en partenariat avec des équipementiers stratégiques pour les transférer vers l'industrie."

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage spectroscopie H/F

Sujet de stage

Programmation de routines de fit pour la caractérisation de défauts limitant les performances des cellules solaires de prochaine génération

Durée du contrat (en mois)

3 à 4 mois

Description de l'offre

Missions :
Le stage s’inscrit dans un contexte de développement de technologies de fabrication de cellules photovoltaïques sur substrat de silicium cristallin. Les prochaines architectures de cellule actuellement en cours d’optimisation en laboratoire, et destinées à une production de masse, intègrent des empilements de couches minces spécifiques appelés « contacts passivés », qui permettent d’atteindre des rendements de conversion d’ores et déjà supérieurs à 23.5%, et offrent un potentiel de rendement de 26%. Pour continuer à améliorer les performances des cellules à contacts passivés, il convient d’acquérir une compréhension fine des mécanismes pilotant la recombinaison des porteurs de charges à l’interface entre le substrat silicium et les dits contacts. Dans ce but, le laboratoire LHMJ propose de reprendre une méthode connue de spectroscopie de durée de vie des porteurs de charge, et de l’appliquer aux courbes de durée de vie limitée aux surfaces. Ce type de méthode s’appuie sur la construction de plans de solutions, isus du meilleur fit de la courbe de durée de vie étudiée. La superposition des plans de solutions obtenus à différentes températures (ou différents dopages du substrat) permet de déterminer les paramètres électriques du défaut limitant la durée de vie des porteurs à l’interface.

1/ Le laboratoire dispose déjà d’une v1 de script de spectroscopie de durée de vie en température (T-IDLS), dont l’étudiant en stage sera en charge d’améliorer les éléments suivants :
- robustesse des fits de discrétisation de la courbe de durée de vie en deux composantes
- robustesse des fits T-IDLS
- gestion des différents cas possibles (lié au type de conductivité du substrat et au niveau d’énergie du défaut limitant)
- automatisation du traitement de données

2/ A partir de cette v2 du script T-IDLS, l’étudiant aura également pour objectif de coder un script équivalent, adapté à la spectroscopie en dopage (Ndop-IDLS)

Le stage se déroulera sur le site de l'INES (Institut National de l'Énergie Solaire) au sein du Laboratoire des Cellules Homojonction (LHMJ). Ce laboratoire a accès à une salle blanche avec tous les équipements nécessaires à la fabrication et la caractérisation de cellules photovoltaïques sur substrat de silicium cristallin. L’étudiant sera épaulé par un doctorant dont le sujet de thèse est en lien avec l’utilisation de ces techniques de spectroscopie de durée de vie.

Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : raphael.cabal@cea.fr

Moyens / Méthodes / Logiciels

MATLAB

Profil du candidat

Vous êtes actuellement en Master 1 et vous recherchez un stage pour une durée de 3 à 4 mois maximum.
Compétences scientifiques : mathématiques, programmation
Connaissances : des connaissances en physique des semi-conducteurs est un plus

Vous êtes reconnu(e) pour votre : sens de l'organisation, force de proposition, rigueur, sens de la communication,

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie (73)

Ville

Le Bourget du Lac

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Diplôme préparé

Bac+4 - Master 1

Formation recommandée

MASTER 1

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2021