Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage sur l'étude de l’impact des Small Modular Reactor (SMR) sur la stabilité des réseaux électriques


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18883-S0622  

Description de l'unité

Le Laboratoire de pré-Conception et d'Optimisation des Systèmes (LCOS) au sein du Service d'Étude des Systèmes Innovants (SESI) a pour mission la préconception et l’optimisation (au sens performances versus exigences de sûreté, contraintes économiques, Facteur Humain, ...) de systèmes nucléaires de tous types. Les systèmes étudiés peuvent être plus ou moins complexes et ce jusqu’au remontage complet d’un réacteur. Ces études ou évaluations intègrent le fonctionnement et la sûreté de systèmes nucléaires.

Description du poste

Domaine

Electromagnétisme, génie électrique

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage sur l'étude de l’impact des Small Modular Reactor (SMR) sur la stabilité des réseaux électriques

Sujet de stage

Etude de l’impact des Small Modular Reactor (SMR) sur la stabilité des réseaux électriques

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Dans le contexte actuel de transition énergétique, la diminution de la part de sources de production d’électricité carbonées dans le mix énergétique et le recours croissant aux sources de production intermittentes amènent à réfléchir à de nouvelles solutions pour maintenir les réseaux électriques stables. Parmi ces solutions, l’étude de moyens non nucléaires (flexibilités, grid forming, algorithmes de prédiction, stockage d’énergie, etc.) est largement répandue, en France comme à l’international. L’utilisation de l’énergie nucléaire pour stabiliser un réseau électrique, par exemple en la rendant plus flexible (cogénération électricité/chaleur, stockage de chaleur, production d’H2, etc.) pourrait également être pertinente. En particulier, outre les avantages du nucléaire qui est décarboné, sûr et bon marché, la stratégie des Small Modular Reactors (SMR) pourrait permettre d’homogénéiser la répartition des centrales nucléaires et d’accroître leur flexibilité.
Dans ce cadre, le Laboratoire de pré-Conception et d’Optimisation des Systèmes (LCOS) du Service d’Etudes des Systèmes Innovants (SESI) travaille à quantifier la pertinence de la stratégie SMR vis-à-vis de la stabilité des réseaux électriques. Grâce à une collaboration avec le G2Elab (Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP) qui est spécialisé dans la recherche appliquée aux réseaux électriques, le CEA cherche à comprendre comment la pénétration de SMR dans le mix énergétique, la distribution de SMR sur le territoire ou leur degré de flexibilité pourrait jouer un rôle dans le maintien de la résilience des réseaux électriques. Des études ont déjà été menées et il convient désormais de les conforter au moyen d’études de robustesse, en analysant par exemple l’influence :
- D’évènements initiateurs à la déstabilisation d’un réseau (court-circuit, variation de la consommation ou aléa de production) ;
- Du type de réseau (interconnecté/insulaire) ;
- De la flexibilité d’un réacteur (pente maximale de puissance dont il est capable actuellement limitée à 5%Pnominale/min).
Pour cela, le stage se déroulera en plusieurs étapes :
- Familiarisation avec les notions de stabilité de réseau électrique et avec les technologies des SMR ;
- Familiarisation avec le logiciel de simulation pour les réseaux électriques utilisé (PowerFactory) et avec l’automatisation de calculs ;
- Etude de robustesse visant à confirmer et élargir les conclusions tirées ;
- Adaptation d’un modèle de réseau électrique existant au contexte de la France métropolitaine ;
- Suivant l’avancée des travaux, une méthodologie de quantification des incertitudes et d’analyses de sensibilité faisant appel à l’outil CEA URANIE pourra être mise en place

Profil du candidat

Ecole d'ingénieur/Master 2 en génie nucléaire ou électrique
Langage de programmation Python
Diplôme École d'ingénieurs

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur