Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Thermochimie et relâchement de gaz H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-24722  

Description de l'unité

Le poste à pourvoir est situé au Département d'Etudes des Combustibles, dans le Laboratoire d'Analyse de la MIgration des Radioéléments (LAMIR), dont la vocation est d'étudier le comportement des combustibles nucléaires en situations incidentelle et accidentelle en réacteur, en situation d'entreposage ou de stockage.

Description du poste

Domaine

Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Thermochimie et relâchement de gaz H/F

Sujet de stage

Le but du stage est d'exploiter et d'interpréter de nouveaux résultats expérimentaux en matière de relâchement de gaz de fission et d'évolution du potentiel oxygène. Il s'agit de confirmer, ou non, les corrélations déjà observées et d'en proposer une interprétation physique.

Durée du contrat (en mois)

6 mois maximum

Description de l'offre

Le LAMIR étudie le relâchement des radionucléides hors du combustible nucléaire irradié lors d'une montée en température pour simuler des situations d'accident (parfois graves) et limiter leur impact.

Nous avons récemment équipé un de nos fours avec des sondes à oxygène qui mesurent le potentiel oxygène en entrée et en sortie. Les résultats préliminaires obtenus dans le cadre d'un premier stage ont montré une apparente corrélation entre le relâchement des gaz de fission hors d'un échantillon de combustible irradié et l'évolution du potentiel oxygène à l'intérieur de ce four.

Vous prendrez, dans un premier temps, connaissance des fours de traitement thermique du laboratoire, de leur fonctionnement, et de la manière dont sont mesurés le relâchement de gaz de fission et l’évolution du potentiel oxygène.

Vous développerez des outils pour estimer la quantité d’oxygène absorbée par l’échantillon. Sur la base de la littérature, vous évaluerez comment les propriétés du combustible irradié peuvent être affectées par cette modification de leur stœchiométrie et vous proposerez des interprétations sur la manière dont modification de la stœchiométrie et relâchement des gaz de fission pourraient être corrélées.

Vos travaux se feront en étroite collaboration avec un étudiant en thèse, qui étudie le relâchement des gaz de fission de manière plus large. En fonction des opportunités, vous pourrez participer à des campagnes expérimentales.

Moyens / Méthodes / Logiciels

tableur scientifique, et si besoin programmation (python, matlab …)

Profil du candidat

Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2023