Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Thèse CFR - NOUVEAUX CONCEPTS D'ANTENNES RADIOFREQUENCES H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-16426  

Description de la Direction

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
• la défense et la sécurité
• l'énergie nucléaire (fission et fusion)
• la recherche technologique pour l'industrie.
• la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie)
Avec ses 16000 salariés le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Description de l'unité

NeuroSpin est un centre international de recherche en imagerie cérébrale situé sur le campus de l'Université Paris-¬‐Saclay. Il dépend de l'Institut JOLIOT.
(http://joliot.cea.fr/drf/joliot/Pages/Entites_de_recherche/NeuroSpin.aspx).

L'objectif de NeuroSpin est de repousser les limites actuelles de l'imagerie cérébrale par IRM/SRM à ultra-¬‐haut champ (UHF), et de l'imagerie MEG/EEG afin d'élucider la structure et le fonctionnement du cerveau sain et malade, à tous les âges.
NeuroSpin est dirigé par Stanislas Dehaene, Membre de l'Académie des Sciences. Il rassemble 180 chercheurs dans trois domaines principaux : Recherche en IRM et neuro-¬‐informatique, neuroimagerie cognitive et imagerie clinique et translationnelle.
NeuroSpin est équipé de deux IRM corps entier 3T et 7T de pointe et de 3 IRM précliniques à 7T, 11,7T et 17T. Un système 11.7T corps entier, première mondiale, est en cours d'installation. Des systèmes MEG à 306 canaux, EEG à 256 canaux sont également disponibles. Une installation clinique permet de mener des protocoles de recherche avec des volontaires humains de tous âges (patients et témoins sains), avec 8 lits de jour, des salles d'examen, une installation de soins infirmiers, un faux scanner. Une installation préclinique (rongeurs et primates), et des plateformes pour l'électronique, la mécanique, la chimie, l'histologie et la culture cellulaire, complètent l'installation.

Description du poste

Domaine

Recherche biomédicale, clinique, préclinique

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

Thèse CFR - NOUVEAUX CONCEPTS D'ANTENNES RADIOFREQUENCES H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

36

Description de l'offre

 DESCRIPTION DU PROJET DOCTORAL :

Nouveaux concepts d’antennes radiofréquences à sensibilité optimisée pour l’IRM ultra haut champ

Contexte :

Avec l’émergence des aimants « ultra-haut-champ », l’imagerie par résonance magnétique (IRM) offre des perspectives inédites, notamment pour la recherche en neurosciences. L’augmentation du champ magnétique permet d’améliorer le rapport signal sur bruit (RSB) et donc la résolution spatiale des images et d’atteindre typiquement 500μm pour le cerveau humain à 11,7T. Pour tirer pleinement parti des hauts champs et accéder ce niveau de résolution, il est indispensable de concevoir des détecteurs – i.e. des antennes radiofréquence – adaptés à ces valeurs de champ magnétique.

Ainsi, les systèmes d’imagerie modernes les plus performants utilisent des champs magnétiques très élevés (> 7T) et des réseaux d’antennes RF comportant un grand nombre d’antennes élémentaires associés à des systèmes de transmission multi-canaux. L’utilisation d’IRM ultra haut champ permet d’augmenter la quantité d’aimantation détectable, et l’utilisation de réseaux d’antennes permet de bénéficier d’une forte sensibilité de détection tout en accédant à un champ de vue élargi.

Toutefois, le développement de réseaux d’antennes à haute densité de parallélisme, comportant de plus en plus d’éléments pose de nombreux problèmes technologiques, qui constituent une limitation forte à l’amélioration des performances des réseaux actuels. Cette stratégie conduit en effet une complexité technologique accrue associée à une augmentation significative des coûts.

 

Si le contexte vous intéresse déjà, la suite de l'annonce est visible sur ce lien:

https://www.adum.fr/as/ed/voirproposition.pl?site=PSaclay&matricule_prop=35570#version 

Profil du candidat

Un bon niveau d'anglais, le savoir-être et le goût pour le travail en équipe sont recommandés.

Le doctorant devra manipuler des outils de modélisation analytiques, simulation électromagnétiques. Il devra mettre en œuvres des antennes radiofréquences et leur interfaçage électronique et conduire les tests de caractérisations électromagnétiques.
Compétences souhaitées en électromagnétisme et électronique

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Gif-sur-Yvette CEDEX

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

MASTER

Demandeur

Disponibilité du poste

01/10/2021