Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Travaux d'optimisation de la couche barrière d'une cellule électrochimique


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 15 kms de Tours, le centre CEA Le Ripault rassemble, au profit de la Direction des applications militaires (DAM), tous les métiers et les compétences scientifiques et techniques nécessaires à la mise au point de nouveaux matériaux et de systèmes, depuis leur développement jusqu'à leur industrialisation :

• Ingénierie moléculaire & Synthèse
• Microstructures & Comportements
• Conception & Calculs
• Prototypage & Métrologie
• Fabrication & Traitement de surface
• Caractérisation & Expertise

Pour être pleinement opérationnels, les laboratoires du Ripault sont soutenus par des équipes fonctionnelles spécialisées dans les domaines des Ressources Humaines, des Achats/Finances, de la Sécurité, de la Conduite de travaux, de la Logistique/Transport, de l'Informatique et de la Santé.  

Référence

2021-18660-S0497  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Travaux d'optimisation de la couche barrière d'une cellule électrochimique

Sujet de stage

Travaux d'optimisation de la couche barrière d'une cellule électrochimique

Durée du contrat (en mois)

2 à 3 mois

Description de l'offre

Situé à 15km de Tours sur la commune de Monts (37), le centre CEA Le Ripault exploité par la Direction des Applications Militaires (DAM) qui constitue le pôle Défense du CEA, a en charge la conception et la fabrication d’ensembles pour le compte de la défense nationale. Il concentre tous les métiers et compétences scientifiques et techniques pour la mise au point de nouveaux matériaux, depuis leur conception (modélisation sur ordinateur, synthèse…) jusqu’à leur fabrication (mise en forme, usinage…) et leur caractérisation. Le stage se déroulera plus précisément dans Département Matériaux, qui développe des matériaux céramiques pour différentes applications (défense, nouvelles technologie pour l’énergie). Le recrutement d’un stagiaire est souhaité pour participer à l’élaboration des cellules électrochimiques pour piles à combustible et électrolyse haute température. Dans ce cadre, des connaissances sur la mise en œuvre de couches par coulage en bande, sérigraphie et frittage seront appréciées. Le CEA le Ripault est un acteur majeur dans le développement de cellules électrochimiques utilisées dans l’électrolyse à haute température (EHT). L’EHT est la technique la plus prometteuse, pour produire avec un faible impact carbone l’énergie de demain : l’hydrogène.
Dans un électrolyseur haute température, une molécule d’eau se dissocie sous l’effet d’un courant électrique et d’un apport de chaleur pour former de l’hydrogène et de l’oxygène. Les cellules sont constituées de deux électrodes (l’électrode à hydrogène et l’électrode à oxygène) séparées par un électrolyte. Il est cependant nécessaire d’ajouter une couche barrière entre l’électrolyte et l’électrode à oxygène, afin de limiter la réactivité entre ces matériaux
L’objectif de ce stage est d’optimiser cette couche barrière afin d’améliorer les performances initiales et la durabilité des cellules électrochimiques. Les paramètres clé sont une faible épaisseur, et une densité élevée de cette couche. Classiquement, des matériaux de type oxyde de Cérium dopés sont utilisés. L’étude portera sur l'optimisation de la composition (nature, morphologie des poudres et aides au frittage) et les conditions de fabrication (traitement thermique et mise en forme). Les moyens disponibles pour cette étude seront un mélangeur/broyeur, une sérigraphieuse et des fours de frittage.
Les microstructures obtenues, et la qualité de la couche seront étudiées par MEB, analyse d’image… afin d’identifier les gains obtenus.

Profil du candidat

Bac+2

Localisation du poste

Site

Le Ripault

Localisation du poste

France, Centre-Val de Loire, Indre et Loire (37)

Ville

Monts