Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Validation des calculs neutroniques au cours d'accidents graves de RNR-Na H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23043  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Validation des calculs neutroniques au cours d'accidents graves de RNR-Na H/F

Sujet de stage

Le stage proposé s'inscrit dans un projet de recherche du CEA sur les réacteurs GEN IV. Le Laboratoire de Modélisation des Accidents Graves (LMAG) développe une plate-forme de simulation (SEASON) destinée à modéliser les transitoires couplés neutronique/thermohydraulique apparaissant au cours d'hypothétiques scénarios accidentels dans un Réacteur à Neutrons Rapides refroidi au sodium (RNR-Na). Le Laboratoire d'Etudes Physiques (LEPh), qui encadrera le présent stage, intervient comme soutien au LMAG pour l'amélioration des calculs neutroniques de la plate-forme.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

 

Lors de la première phase de l’accident, les méthodes déterministes de résolution de l’équation du transport des neutrons restent valables et plusieurs options de discrétisation peuvent être sélectionnées, pour l’espace, l’énergie et les directions angulaires. Les sections efficaces macroscopiques doivent prendre en compte les modifications de température et de densité en cas de besoin.  Lors de la progression dans le transitoire, plusieurs événements se produisent qui modifient fortement la distribution spatiale des matériaux : fonte des gaines et du combustible, fragmentation du combustible, rupture des tubes hexagonaux, etc... La validité et la précision des méthode déterministes (autoprotection à l'échelle assemblage et solveur de flux à l'échelle du coeur 3D) actuellement utilisées dans la plate-forme SEASON peuvent être remises en question dans ces phases avancées et doivent donc être évaluées. 

Ce projet de stage propose :

   1) de contribuer à la quantification des biais éventuels introduits par le solveur actuel de transport de neutrons de SEASON lorsqu’on calcule des cas statiques (configurations dégradées ou non).

   2) de mettre en place un schéma d'homogénéisation dynamique permettant un calcul à la volée des sections efficaces autoprotégées et d'effectuer une comparaison avec le calcul standard d'évolution utilisant des sections pré-calculées.

 Il est proposé d’aborder le premier point en utilisant pour référence le code Monte-Carlo TRIPOLI-4 pour différentes distributions de matériaux.

 La première partie du travail consistera à prendre en main la plate-forme SEASON/SIMMER V pour effectuer une simulation et un post-traitement d’accidents graves. L’objectif est de se familiariser avec le système de calcul actuel et de générer des situations de réacteur dégradées en 3D pour alimenter le code Monte-Carlo.

 La deuxième partie du travail consistera à interfacer la sortie SEASON/SIMMER-V (format hdf5) avec l’entrée de code Monte-Carlo. Les deux codes ont des conventions de maillage et de distribution de matériaux différentes.

 La troisième partie consistera à se former au code Monte-Carlo TRIPOLI-4, sélectionner les options et exécuter les simulations appropriées à la réalisation de la tâche 1.

 La quatrième partie consistera à mettre en place le schéma d'homogénéisation dynamique et à le comparer au schéma standard (tâche 2).

 

Pour candidater:

 

Jean-François VIDAL

jean-francois.vidal@cea.fr

04 42 25 48 08

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Neutronique, physique des réacteurs, code de transport Monte-Carlo : TRIPOLI-4

Moyens informatiques : Système d’exploitation Unix/Linux

Langages informatiques : Connaissance souhaitée Python et Java

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2023