Chercheur.e en biotechnologie, microbiologie ou génie biologique H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-16270  

Description de la Direction

Le Genoscope, département de l'Institut François Jacob du CEA, est depuis sa création à la pointe des technologies de séquençage et de développements bioinformatiques associés. En plus de ces activités de séquençage, le Genoscope mène des recherches via l'UMR8030 Génomique Métabolique (CEA, CNRS, Université Evry Val d'Essonne de Université Paris Saclay) en biologie et en bio-ingénierie avec des applications dans l'environnement, la santé et les énergies alternatives.

Description de l'unité

Ces activités de recherche s'articulent autour de trois axes principaux : (1) explorer la biodiversité à l'aide d'approches génomiques, (2) caractériser, utiliser et optimiser le métabolisme procaryote à des fins fondamentales et appliquées (biocatalyse, bioremédiation), (3) élargir la diversité chimique des systèmes biologiques en utilisant des approches biologiques synthétiques allant du génie métabolique à la xénobiologie. Pour atteindre ces objectifs, l'unité de recherche propose une plate-forme de technologies «omiques» à haut débit, dispose d'équipements de culture microbienne et de chimie analytique. Le Genoscope comprend une équipe multidisciplinaire d'environ 100 personnes avec des chercheurs, post-doctorants, doctorants, ingénieurs et techniciens ayant une expertise en génomique, bioinformatique, microbiologie, biochimie et biocatalyse.
Le Genoscope est implanté sur la Génopole d'Evry (91), 30 km au sud de Paris.

Description du poste

Domaine

Biologie, biophysique et biochimie

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Chercheur.e en biotechnologie, microbiologie ou génie biologique H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Au sein du Laboratoire de Génomique et Biochimie du Métabolisme du Genoscope (UMR 8030 Génomique Métabolique), et plus particulièrement dans l’équipe «Ingénierie de la Fermentation » qui cherche à optimiser la fermentation pour la production de bio-produits à valeur ajoutée notamment par l’ingénierie de Clostridium phytofermentans, vous serez en charge de développer les activités de biotechnologie pour la production renouvelable de produits biosourcés en lien avec les objectifs du programme Economie Circulaire du Carbone du CEA. Vous aurez principalement en charge de développer un programme de recherche pour mettre au point, tester et optimiser des voies de production microbiennes, y compris sur des souches non modèles, pour des objectifs variés incluant la transformation de ressources renouvelables telles que la biomasse en métabolites d’intérêt. Vous collaborerez avec des chercheurs en bioinformatique et en biologie expérimentale de l’unité avec les responsabilités suivantes :

concevoir et exécuter des expériences en laboratoire et de calcul pour explorer et optimiser le métabolisme microbien et le rendement en produit cible
communiquer les résultats à la communauté scientifique interne et externe sous forme de publications rigoureuses et de conférences
contribuer, mener ou rechercher des propositions de subventions pour obtenir des financements externes
Les recherches s’effectueront également en collaboration avec les autres équipes de recherche très multidisciplinaires de l’unité, notamment les équipes impliquées dans l’ingénierie métabolique d’Escherichia coli/méthylotrophes pour l’assimilation du CO2 et C1 réduit, ou la plateforme de séquençage.

Profil du candidat

Le candidat doit avoir une solide expérience en microbiologie et en bio-ingénierie, idéalement avec une expérience en techniques multi-« omiques » à haut débit et en ingénierie des bioprocédés (petits fermenteurs). Le candidat doit répondre au profil suivant :
- Doctorat en bio-ingénierie, microbiologie, ou dans une discipline connexe
- Minimum de 3 ans d'expérience après l'obtention du doctorat
- Solide dossier de publications comme preuve objective de l'implication / du potentiel / des réalisations scientifiques et de recherche
- Excellentes compétences de communication orale et écrite
- Expérience d'interactions réussies au sein d'équipes multidisciplinaires.

Localisation du poste

Site

Autre

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Evry

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

Doctrorat bioénergie, microbiologie

Demandeur

Disponibilité du poste

01/09/2021